Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - Systèmes en cours d'élaboration (Guide de verification) - le 1 mars 1991

Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à  des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à  jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à  la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à  la page « Contactez-nous ».


Introduction

Historique

A la fin de l'anne 1983, le Bureau du Contrleur gnral dcidait, par suite de l'importance des premiers rsultats obtenus par le groupe de travail sur l'informatique, de suspendre la publication de la version prliminaire du Guide de vrification de la performance de l'laboration des systmes. Le groupe de travail avait t tabli par le Conseil du Trsor le 7 juillet 1983 et l'on avait alors pens que ses activits s'tendraient sur la priode des 12 18 mois suivants. Cependant, cette priode a vu la parution d'une Notice d'interprtation de la politique (NIP 1984-03) sur la Vrification avant la mise en oeuvre . C'est sur cette NIP que se fondent l'objet et la porte de ce guide.

Le rapport du groupe de travail a t publi en 1985 et le 22 juillet 1986 une premire rdaction de l'Aperu de la politique de gestion de l'information a t publie par la Direction de la politique administrative du Secrtariat du Conseil du Trsor, en partie en rponse ce rapport. Ces diffrents documents, tout en brossant un portrait clair des changements spectaculaires intervenus dans la technologie de l'laboration des systmes, soulignent aussi l'importance du contenu de la NIP au sujet de la vrification de l'laboration des systmes. Dans la NIP, il est dit que :

les vrifications avant la mise en oeuvre doivent tre effectues pour les principaux systmes en cours d'laboration dans les ministres et organismes; de plus, elles doivent se reflter dans les politiques et les plans de vrification interne des ministres et organismes; enfin, la possibilit d'un manque d'objectivit de la part du vrificateur peut tre minimise par l'tablissement d'un mandat appropri et d'une stratgie de mission adquate .

Cet expos tient donc compte de l'importance revtue par le contrle de la gestion sur les systmes en cours d'laboration, grce au processus de vrification.

Objet du guide

L'objet de ce guide est de permettre un vrificateur interne principal de procder une vrification des systmes en cours d'laboration. Ce genre de vrification se dfinit ainsi :

Examen et valuation, diffrentes tapes du cycle d'laboration des systmes, d'un systme choisi ou d'une amlioration apporte sur une grande chelle une application existante. La vrification comporte un examen de la conformit des aspects spcifis du processus d'laboration des systmes, pour un ministre donn, ainsi qu'un examen des contrles qui sont intgrs au systme, pour assurer que les donnes traiter soient compltes et exactes, en respectant les normes de scurit, d'autorisation et de vrification qui s'y appliquent.

Tout vrificateur devrait savoir que, dans le cadre d'une vrification de la technologie de l'information, les points valuer, outre les systmes en cours d'laboration eux-mmes, sont le centre d'informatique, les activits postrieures la mise en oeuvre, le fonctionnement du systme, le dictionnaire de donnes, l'informatique individuelle, la scurit des donnes et leur gestion, l'acquisition et la gestion de la technologie de l'information, ainsi que la possibilit de nombreux autres genres d'activits de vrification ayant souvent des rpercussions sur les questions qui sont du ressort d'une vrification des systmes en cours d'laboration. Ces points ne sont pas des objectifs, mais des questions examiner.

Les objectifs d'une vrification de ce genre sont noncs comme suit dans la NIP 1984-03 :

  1. La vrification du processus de gestion des projets et d'laboration des systmes.
  2. Les produits sont fonction du cadre de contrle, qui est conu paralllement au systme en cours d'laboration, ou qui en constitue une partie intgrante.

Organisation

Le chapitre 1 de ce guide traite de l'environnement de l'laboration des systmes dans la fonction publique d'aujourd'hui.

Le chapitre 2 donne une description et un modle du cycle d'laboration des systmes, ainsi que des rles et des responsabilits des principaux intervenants.

Le chapitre 3 indique les objectifs et les critres d'une vrification des systmes en cours d'laboration, en se rapportant au contrle, l'conomie, l'efficience et l'efficacit oprationnelle pour chacune des tapes du processus. Ce chapitre traite tout d'abord des cinq principales activits de la vrification et de la faon dont ces activits se rattachent chacune des sept tapes du cycle d'laboration des systmes. Chacune des parties qui suivent dans le chapitre trois traite des objectifs de projet, d'intgrit des donnes et de contrle de la gestion des systmes pour chaque tape du cycle.

L'appendice A renferme un tableau des personnes interviewer pour chaque critre dtaill, et les appendices B H, les critres dtaills pour chaque tape du CES, du lancement aux activits postrieures la mise en place.

Pour terminer, l'appendice I prsente une bibliographie, et l'appendice J, une liste des politiques et normes pertinentes du Conseil du Trsor.

La valeur du processus d'laboration des systmes

Comme l'indique la Notice d'interprtation de la politique 1984-03 portant sur la vrification avant la mise en oeuvre :

les systmes ainsi mis en oeuvre ne rpondent pas toujours, loin de l, aux besoins des utilisateurs; les cadres de contrle des systmes, en particulier des systmes informatiss, ne sont souvent pas suffisamment labors; et les rcents programmes de rduction, (...) ont fait ressortir le besoin d'accrotre la productivit et l'efficacit de tous les processus. Le processus d'laboration des systmes fait donc l'objet d'un intrt tout particulier en raison des effets nfastes et fort coteux pouvant dcouler d'une analyse et d'une mise en oeuvre inadquates.

Lorsque l'on prend en considration l'investissement que reprsente l'laboration des systmes et le degr de dpendance des ministres vis--vis des systmes pour la gestion et la prestation de leurs programmes, on peroit clairement tout l'avantage que procurent la gestion des avertissements opportuns signalant toute dfaillance dans l'laboration des systmes. C'est pourquoi l'existence d'un cycle officiel d'laboration des systmes pour un ministre donn assure la prsence de normes essentielles qui permettent d'tablir un contrle de la gestion sur des projets particuliers ou sur des amliorations importantes qui ont t apportes.

Rapports sur les progrs de la vrification de l'laboration des systmes

La vrification d'un systme en cours d'laboration doit avoir lieu paralllement l'analyse du systme, et non pas aprs sa mise en oeuvre. Par ailleurs, si le concepteur du projet est rapidement inform des constatations de la vrification, il pourra plus facilement apporter les correctifs qui s'imposent. Il est de toute vidence que, plus la vrification est effectue tt dans le cycle d'laboration, plus les solutions apportes aux faiblesses dans l'analyse ou la gestion de projet sont efficaces. C'est pour cette raison que des mthodes dtailles ont t fournies au dbut du chapitre 3, la rubrique Aspects particuliers en matire de rapport . (Voir la figure 1)

Aspects particuliers

La vrification des systmes en cours d'laboration se diffrencie des vrifications portant sur le fonctionnement du systme et les activits postrieures la mise en place par le fait qu'elle permet de revoir l'laboration du mme systme jusqu' sept fois. Ainsi, une grande partie du travail accompli dans les tapes initiales du processus d'laboration devient un point de dpart pour la vrification des tapes plus tardives de l'laboration. Le chapitre 3 a t rdig la lumire de cette caractristique.

Le vrificateur doit dterminer si les activits du projet permettent de communiquer efficacement les incidences du projet sur les ressources humaines et si des mesures sont prvues pour traiter de ces incidences. Cet aspect particulier est tudi de faon plus dtaille au dbut du chapitre 3 et des objectifs de contrle ont t intgrs au cycle de contrle des activits lies au projet (A).

Le vrificateur doit galement dterminer, au tout dbut du processus d'laboration, si le projet tient compte de la planification stratgique du ministre et s'il est directement li aux objectifs de la haute direction. Les objectifs de contrle des activits lies au projet (A) (chapitre 3) ont t prvus cette fin.

Le vrificateur devrait songer recommander la technique de vrification et de corroboration fonde sur l'valuation du risque si les chargs du projet ne l'utilisent pas dj. Le chapitre 3 renferme plus de prcisions ce sujet.

On peut s'interroger sur l'objectivit du vrificateur dans son travail portant sur le fonctionnement du systme une date ultrieure, du fait qu'il participe au renforcement des contrles, tout au dbut. Ce point est trait de faon dtaille plus loin dans le rapport, mais on peut dj affirmer que l'affectation de vrificateurs diffrents la vrification portant sur le fonctionnement du systme devrait rgler le problme (voir le renvoi la NIP 1984-03 la page 1).

Figure 1: Le cot du changement

Le cot du changement