Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - Diversification de l'économie de l'Ouest Canada

Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à  des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à  jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à  la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à  la page « Contactez-nous ».

Section I - Aperu

Message du ministre

En tant que ministre responsable de Diversification de l'conomie de l'Ouest Canada (DEO), je suis heureux de prsenter le Rapport ministriel sur le rendement de 2007-2008.

Depuis plus de 20 ans, DEO s'applique favoriser le dveloppement et la diversification long terme de l'conomie de l'Ouest canadien et faire valoir les intrts de cette rgion dans la mise en œuvre des politiques et des programmes nationaux. En tant que dfenseur des intrts de l'Ouest, le Ministre continue de jouer un rle capital en renforant l'Ouest pour difier un Canada plus fort.

En 2007-2008, DEO a ax ses efforts sur l'obtention de rsultats dans les trois priorits stratgiques interdpendantes du Ministre :

  • Un secteur des affaires comptitif et largi et un systme d'innovation renforc dans l'Ouest canadien;
  • Des collectivits conomiquement viables jouissant d'une qualit de vie leve dans l'Ouest canadien;
  • Des politiques et des programmes qui soutiennent le dveloppement de l'Ouest canadien

Les entrepreneurs et les innovateurs sont les principaux moteurs de l'conomie de l'Ouest et les garants de sa future prosprit. Les investissements raliss dans le rseau de longue date de DEO, le Rseau de services aux entreprises de l'Ouest canadien, ont permis de faciliter l'accs au capital de risque et aux services aux entreprises l'intention des petites et moyennes entreprises. Les travaux accomplis par DEO dans le domaine prioritaire de l'innovation favorisent l'augmentation du nombre d'activits axes sur le savoir et valeur ajoute qui dbouchent sur des applications commerciales.

Les collectivits de l'Ouest s'efforcent en permanence de s'adapter - et souvent de lutter - des circonstances conomiques changeantes. Dans ce domaine, le Ministre a jou un rle important en aidant ces collectivits accder une stabilit long terme. L'an dernier, en partenariat avec des gouvernements provinciaux et des administrations municipales, DEO a investi dans les projets d'infrastructures de collectivits de l'ensemble de l'Ouest et a enregistr des progrs soutenus en contribuant la ralisation de projets destins soutenir l'conomie des collectivits de la rgion.

Au cours de l'exercice 2007-2008, DEO a travaill en collaboration avec des gouvernements provinciaux, des administrations municipales, des universits, des instituts de recherche, l'industrie et des organismes sans but lucratif. Cette collaboration troite a permis DEO de montrer qu'il demeure un partenaire solide et inform dans le dveloppement et la diversification de l'conomie de l'Ouest et dans l'laboration de politiques et programmes fdraux.

Au fil des ans, Diversification de l'conomie de l'Ouest Canada investit dans des partenariats, des projets et des programmes visant soutenir l'entrepreneuriat, stimuler l'innovation et faonner un avenir conomique florissant l'intention de la population canadienne.

 


L'honorable Jim Prentice, c.p., dput

 

Message de la ministre d'tat

L'honorable Lynne Yelich, c.p., dpute

Grce la solidit de son secteur des ressources naturelles, ses nouvelles grappes commerciales et ses capacits d'innovation, l'Ouest canadien est devenu un moteur important de l'conomie du Canada. En tant que ministre fdral responsable de l'Ouest, Diversification de l'conomie de l'Ouest Canada (DEO) travaille avec des partenaires et des intervenants afin de promouvoir l'exploitation de ces atouts et de contribuer la stabilit et la diversification de l'conomie de l'Ouest.

Les priorits de DEO contribuent aux rsultats stratgiques du Ministre. cet effet, DEO travaille sans cesse au renforcement de ses priorits afin que ses efforts demeurent axs sur le dveloppement d'une conomie de l'Ouest vigoureuse, solide et diversifie.

En investissant de manire cible dans des grands projets, par exemple l'Initiative de la Porte et du Corridor de l'Asie-Pacifique et les conseils rgionaux des sciences et de la technologie, DEO amliore la comptitivit et les perspectives de commerce et d'investissement internationales de la rgion. De cette faon, il contribue fortement aux priorits du plan Avantage Canada et de la Stratgie nationale sur les sciences et la technologie ainsi qu'au dveloppement et la croissance d'une conomie de l'Ouest fonde sur l'entrepreneuriat et le savoir.

L'an dernier, en vue de s'assurer de la pertinence et de l'efficacit continues de ses activits, DEO a entrepris l'valuation de deux programmes importants - le Programme de diversification de l'conomie de l'Ouest et le Programme de dveloppement des collectivits. Durant cette priode, le Ministre a termin une tude d'impact portant sur ses investissements raliss dans le secteur des sciences de la vie de l'Ouest et en a lanc une autre destine valuer les activits de l'Initiative pour les femmes entrepreneurs et celles des Organisations francophones vocation conomique. Ces exercices d'valuation continue sont essentiels DEO, car ils lui permettent d'obtenir des rsultats positifs dans l'Ouest et d'offrir un service ax sur l'optimisation des ressources aux citoyens.

En 2007-2008, DEO a investi 195,9 millions de dollars dans 197 projets, qui ont permis de mobiliser un montant supplmentaire de 299,2 millions de dollars par effet de levier auprs d'autres partenaires. Dans le cadre des partenariats conclus avec les gouvernements provinciaux, les administrations municipales, les universits, les instituts de recherche, l'industrie et les organismes sans but lucratif, les initiatives, telles que les Ententes de partenariat pour le dveloppement conomique de l'Ouest et le Programme de prts et d'investissements, continuent de soutenir et d'amliorer les activits de perfectionnement des comptences et des capacits entrepreneuriales.

En s'appuyant sur les forces rgionales et en investissant dans les collectivits, les entrepreneurs et les innovateurs de l'Ouest, DEO contribue long terme la construction de bases solides pour l'Ouest canadien.

 


L'honorable Lynne Yelich, c.p., dpute

 

Dclaration de la direction

Je soumets, aux fins de dpt au Parlement, le Rapport sur le rendement de Diversification de l'conomie de l'Ouest Canada pour 2007-2008.

Le prsent document a t prpar conformment aux principes de prsentation des rapports noncs dans le Guide de prparation de la Partie III du Budget des dpenses 2007-2008 : Rapports sur les plans et les priorits et Rapports ministriels sur le rendement.

  • Il est conforme aux exigences prcises de dclaration figurant dans les lignes directrices du Secrtariat du Conseil du Trsor.
  • Il repose sur l'architecture des activits de programmes du Ministre approuve par le Conseil du Trsor et est fond sur la Structure de gestion, des ressources et des rsultats.
  • Il prsente une information cohrente, complte, quilibre et fiable.
  • Il fournit une base pour la reddition de comptes l'gard des rsultats obtenus avec les ressources et les autorisations qui lui sont confies.
  • Il rend compte de la situation financire en fonction des montants approuvs des Budgets des dpenses et des Comptes publics du Canada.

 


Oryssia J. Lennie
Sous-ministre
Diversification de l'conomie de l'Ouest Canada

 

Tableau sommaire

Raison d'tre

Diversification de l'conomie de l'Ouest Canada a le mandat de promouvoir le dveloppement et la diversification de l'conomie de l'Ouest canadien (Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique) et de faire valoir les intrts de cette rgion lors de l'laboration des politiques et des programmes conomiques nationaux, de mme que dans le dveloppement et la mise en œuvre de projets.

Ressources financires (en milliers de dollars)
2007-2008


Dpenses prvues Autorisations totales1 Dpenses relles2
269 082 326 723 247 160

Ressources humaines (ETP)
2007-2008


Nombre prvu Nombre rel Diffrence
384 395 -11

 

Priorits ministrielles


Nom Type3 et tat4
1. Soutenir la comptitivit et la croissance des entreprises. Continue - rsultats atteints
2. Rehausser les liens entre les investissements stratgiques dans l'infrastructure et les initiatives de dveloppement conomique. Engagement mis jour - rsultats atteints
3. Mettre davantage l'accent sur le soutien apport la commercialisation et la production valeur ajoute. Engagement mis jour - rsultats atteints
4. Amliorer la comptitivit internationale et renforcer les corridors conomiques et commerciaux importants pour l'Ouest. Continue - rsultats atteints
5. Rehausser la responsabilit, la transparence et la reddition de comptes sur le rendement des membres du Rseau de services aux entreprises de l'Ouest canadien (RSEOC) et amliorer la coordination parmi les membres du Rseau et d'autres organisations commerciales et conomiques. Nouvelle - rsultats atteints
6. Mettre en œuvre un programme de gestion moderne ax sur l'amlioration des pratiques de gestion au sein du Ministre, ce qui signifie renforcer l'obligation de rendre des comptes aux Canadiens, intgrer la planification des ressources humaines et l'valuation des risques aux processus de planification des activits, et rehausser la gestion de l'information. Continue - rsultats atteints

Sommaire du rendement


2007-2008  
Activit de programme Rsultats attendus tat du rendement5 Dpenses prvues (en milliers de dollars) Dpenses relles (en milliers de dollars) Contribuent la priorit suivante
Rsultats stratgiques : Un secteur des entreprises comptitif et largi et un rseau d'innovation renforc dans l'Ouest canadien (Entrepreneuriat et innovation)
Expansion des entreprises et entrepreneuriat Croissance des petites entreprises dans l'Ouest canadien et capacit accrue de rester concurrentielles malgr l'intensification de la concurrence mondiale. Rsultats atteints 57 786 55 987 1 - Comptitivit et croissance des entreprises
4 - Comptitivit internationale et renforcement des corridors conomiques et commerciaux
5 - Rehaussement de la responsabilit, de la transparence et de l'obligation de rendre des comptes
Innovation Augmentation des activits conomiques fondes sur le savoir et la valeur ajoute, dans le secteur des industries traditionnelles et nouvelles, capables de crer une conomie plus diversifie et plus adaptable dans l'Ouest canadien. Rsultats atteints 64 696 70 065 3 - Commercialisation et production valeur ajoute
Rsultat stratgique : Des collectivits conomiquement viables et jouissant d'une qualit de vie leve dans l'Ouest canadien (Dveloppement conomique des collectivits)
Planification, dveloppement et adaptation de l'conomie des collectivits Cration de collectivits fortes et viables, capables de relever les dfis conomiques et sociaux qui entravent la comptitivit, les dbouchs et la qualit de vie dans les rgions rurales et urbaines de l'Ouest canadien. Rsultats atteints 103 952 74 153  
Infrastructure Amlioration et expansion des infrastructures publiques durables qui rehaussent la qualit de l'environnement et permettent une croissance conomique long terme. Rsultats atteints 29 946 36 505 2 - Liens entre l'investissement dans l'infrastructure stratgique et le dveloppement conomique
Rsultat stratgique : Des politiques et des programmes qui soutiennent le dveloppement de l'Ouest canadien (Politique, reprsentation et coordination)
Collaboration et coordination Amlioration de la coordination des activits et des programmes de dveloppement conomique dans l'Ouest. Rsultats atteints 5 885 4 475 Toutes les priorits du programme
Reprsentation Comprhension et connaissance accrues des dossiers de l'Ouest, et amlioration de l'accs et de la participation de la rgion aux programmes fdraux. Rsultats atteints 2 660 3 223 Toutes les priorits du programme
Recherche et analyse changes accrus sur les enjeux, les dfis, les dbouchs et les priorits de l'Ouest canadien, et meilleure comprhension de ces lments. Rsultats atteints 4 157 2 752 Toutes les priorits du programme

Cadre de planification stratgique de DEO

Le diagramme suivant rsume l'Architecture des activits de programme de DEO, explique dans quelle mesure les priorits de DEO pour 2007-2008 ont permis l'atteinte des rsultats stratgiques du Ministre et illustre comment DEO contribue aux rsultats attendus du gouvernement du Canada. (Pour connatre la liste complte des sous-activits de DEO, voir le tableau 15.)

Cadre de planification stratgique de DEO

Sommaire du rendement du Ministre

Contexte de fonctionnement

Les principales activits du Ministre consistent offrir des subventions et des contributions (S et C) pour financer les projets qui contribuent aux rsultats stratgiques viss par DEO. Le Ministre a recours un ventail de programmes pour remplir son mandat. Ceux-ci sont dcrits plus en dtail dans le tableau 5, de mme que sur le site de DEO, dans la section Programmes. DEO affiche les projets approuvs pour des S et C de plus de 25 000 dollars sur le site Web du Ministre, la section Divulgation proactive des dpenses de DEO.

Afin de s'acquitter de son mandat efficacement, DEO s'appuie sur les liens dynamiques qu'il entretient avec les gouvernements provinciaux, les administrations municipales, les universits, les tablissements postsecondaires, les associations professionnelles, les organisations communautaires de dveloppement conomique, les tablissements financiers et les organisations sans but lucratif. Bon nombre de ces liens ont permis de conclure des ententes officielles entre deux ordres administratifs ou plus dans le but de raliser des priorits conjointes, comme les Ententes de partenariat pour le dveloppement conomique de l'Ouest, les Ententes sur le dveloppement urbain et l'Entente Canada-Saskatchewan pour le dveloppement du Nord. Ces ententes sont des sous-programmes du programme-phare de DEO, le Programme de diversification de l'conomie de l'Ouest. Elles sont dcrites en dtail sur le site Web de DEO, dans la section Programmes.

La croissance et la comptitivit des petites entreprises sont essentielles au dveloppement et la diversification de l'conomie de l'Ouest canadien. C'est pourquoi DEO veut soutenir la russite des petites et des moyennes entreprises (PME) de l'Ouest en rendant accessibles les ressources ncessaires leur expansion. Au lieu d'offrir un financement direct aux entreprises individuelles, le Ministre travaille avec les organisations industrielles et professionnelles et d'autres groupes, comme les membres du Rseau de services aux entreprises de l'Ouest canadien (RSEOC). DEO verse des fonds d'exploitation aux membres du RSEOC (les Socits d'aide au dveloppement des collectivits (SADC), les Centres de services aux entreprises du Canada (CSEC), les bureaux de l'Initiative pour les femmes entrepreneurs (IFE) et les Organisations francophones vocation conomique (OFVE)). Ces organisations travaillent dans leurs collectivits respectives et en collaboration avec d'autres organisations pour assurer aux PME un accs l'information et aux capitaux.

Mesure du rendement

Tous les projets proposs sont assujettis un exercice rigoureux de diligence raisonnable et doivent contribuer l'un des rsultats stratgiques de DEO. Le Cadre de gestion du rendement de DEO prvoit des indicateurs de rendement pertinents pour tous les niveaux de l'Architecture des activits de programme (AAP). Pour le Ministre, il s'agit d'un rel dfi que de regrouper les rsultats de divers projets car, dans bon nombre des cas, les rsultats ne sont observables que dans cinq ans suivant l'approbation du projet. Le Portail de projets, le systme Web d'information de DEO sur les S et C accordes aux projets, est toujours d'une grande utilit ce chapitre. Par exemple, un module de production de rapports sur les rsultats a t intgr au Portail de projets en 2007-2008, ce qui permet de regrouper les rsultats des activits de programme. Par ailleurs, les activits de programme de DEO axes sur la collaboration, la coordination et la reprsentation posent un dfi supplmentaire au chapitre de l'observation des rsultats car ces activits ne requirent pas ncessairement un financement et comportent souvent des interventions du personnel de DEO auprs du Cabinet et dans les dossiers interministriels.

Parmi les composantes importantes du Cadre de gestion du rendement de DEO figurent les rapports trimestriels soumis en ligne par les membres du RSEOC. Le Ministre procde aussi des valuations et des tudes d'impact de ses programmes afin de dterminer dans quelle mesure ils contribuent aux rsultats attendus.

Contexte : Portrait de l'conomie de l'Ouest du Canada

En 2007, l'Ouest canadien a enregistr d'excellents rsultats conomiques bien rpartis sur le territoire; le produit intrieur brut (PIB) s'est accru en moyenne de 3,2 p. 100, comparativement un taux de croissance moyen de 2,7 p. 100 pour l'ensemble du Canada. Malgr cette bonne performance, un certain nombre de questions d'ordre structurel doivent encore tre rsolues long terme afin de renforcer l'conomie de l'Ouest du pays, entre autres :

  • la dpendance continue de la rgion l'gard du secteur des ressources et, par consquent, son exposition un march des produits de base instable;
  • la faible participation de la population autochtone au march du travail malgr des taux d'emploi globaux levs;
  • les faibles dpenses en recherche et dveloppement des entreprises, ce qui restreint le nombre de technologies commercialises;
  • l'infime proportion des PME de l'Ouest qui exportent leurs produits mme si les recherches indiquent que les entreprises exportatrices surclassent celles qui n'exportent pas;
  • l'accs difficile des capitaux un stade prcoce qui pourraient faciliter le dmarrage et la croissance des entreprises.

Les conditions conomiques favorables de cette anne ont t stimules par de nombreux facteurs, notamment les cours levs du ptrole et des produits de base, un rythme d'activit de construction stable et la forte demande des consommateurs. Cependant, la production a augment davantage dans le secteur des services (4,4 p. 100) que dans le secteur des biens (0,5 p. 100).

De faon globale, en 2007, la rgion de l'Ouest a pes pour 35,9 p. 100 dans la production nationale totale mme si elle ne reprsente que 30,5 p. 100 de la population canadienne. Par ailleurs, l'augmentation de la population des provinces de l'Ouest est attribuable tant la migration interprovinciale qu' la migration internationale. Plus de 31,2 p. 100 des nouveaux arrivants au Canada ont choisi de s'tablir dans l'Ouest. Toutefois, cet accroissement de la population n'a en rien aid corriger le resserrement du march du travail; le taux de chmage provincial moyen tait de 4 p. 100, ce qui est considrablement plus bas que la moyenne nationale tablie 6 p. 100.

Aprs la plus grande expansion conomique pluriannuelle depuis 30 ans, la croissance de l'conomie de la Colombie-Britannique a ralenti pour s'tablir 3,1 p. 100 en 2007, comparativement un taux moyen de 3,5 p. 100 entre 2003 et 2006. La situation conomique des collectivits forestires de la province s'est dtriore en raison de la vigueur du dollar canadien et de la diminution du nombre de nouvelles constructions domiciliaires aux tats-Unis, ce qui a entran la perte de 11 000 emplois et la fermeture de 47 scieries. Les mmes communauts seront bientt confrontes une diminution des stocks de bois d'œuvre en raison de l'invasion de dendroctones du pin ponderosa. En revanche, l'conomie urbaine de la Colombie-Britannique a enregistr de bons rsultats, stimule par le dveloppement des infrastructures en vue des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2010, par la construction rsidentielle, par le secteur des services et par l'mergence de l'industrie de la haute technologie.

L'conomie de l'Alberta a ralenti en 2007, le taux de croissance du PIB chutant de son niveau historique de 6,6 p. 100 atteint en 2006 3,3 p. 100. L'Alberta est la province canadienne qui a enregistr le plus faible taux de chmage, soit 3,5 p. 100, et le plus haut taux d'activit. Il s'agit galement de la province canadienne qui a affich le plus haut taux de croissance de la population, mais en raison de la diminution des migrations interprovinciales, ce taux tait tout de mme plus bas que le niveau record atteint en 2005.

La solide performance conomique de la province a t largement stimule par les niveaux records des cours du ptrole, puisque environ un employ albertain sur six travaille dans ce secteur. La diminution de la croissance conomique de la province s'explique en grande partie par le ralentissement des activits dans les secteurs du gaz naturel et du ptrole classique. De mme, l'industrie manufacturire a stagn. En effet, le secteur manufacturier a dclin et les activits de construction, bien qu'elles soient encore vigoureuses, ont diminu considrablement aprs un boom qui a dur trois ans. L'conomie de l'Alberta dpend toujours beaucoup du secteur de l'nergie, ce qui la rend trs vulnrable aux fluctuations des prix et de la demande ce chapitre.

S'tant releve d'une croissance ngative de -0,4 p. 100 en 2006, l'conomie de la Saskatchewan a affich une augmentation de 2,8 p. 100 en 2007. La flambe des prix des produits de base a t profitable aux producteurs de potasse, d'uranium et de crales, et l'effet positif s'est rpandu dans l'ensemble de l'conomie, particulirement dans le commerce de dtail et de gros et dans les secteurs des services financiers et du tourisme. Le taux d'emploi a gagn deux points de pourcentage, et le taux de chmage a chut un niveau jamais atteint en trois dcennies, soit 4,2 p. 100, et ce, mme si le taux de croissance de la population de la Saskatchewan dpassait la moyenne nationale. La construction rsidentielle a nettement augment. En effet, les mises en chantier ont augment de 61,7 p. 100 et les prix ont mont en flche. La forte croissance des revenus du travail a incit les consommateurs dpenser pour une foule d'autres biens et services; la croissance des ventes au dtail dans cette province tait la plus leve au pays (10,2 p. 100).

En 2007, la croissance multisectorielle de 3,3 p. 100 qu'a connue le Manitoba a fait de la croissance conomique manitobaine la seconde en importance au Canada, galit avec l'Alberta. L'explosion des constructions rsidentielles et commerciales, la croissance et la diversification du secteur manufacturier et de robustes dpenses personnelles ont permis la province de dpasser encore cette anne la moyenne nationale au chapitre du taux de croissance.

Malgr tout, le Manitoba est la seule province de l'Ouest avoir enregistr une diminution nette de sa population attribuable la migration interprovinciale. Le taux de chmage est demeur stable 4,4 p. 100, et les revenus du travail se sont accrus de 7,4 p. 100. En raison de son caractre diversifi, le secteur manufacturier du Manitoba a su mieux rsister au ralentissement vcu par les tats-Unis que la plupart des autres provinces canadiennes. Il a enregistr son plus important gain depuis 2000 au chapitre des envois, soit 4,6 p. 100, comparativement une baisse de 1 p. 100 l'chelle nationale.

Les indicateurs conomiques cls l'chelle provinciale et nationale sont prsents dans le tableau 1 ci-dessous :


2007 C.-B. Alb. Sask. Man. Ont. Qc N.-B. N.-. .-P.-. T.-N.-L. Canada
PIB prix courants (M$) 190 214 259 941 51 166 48 586 582 019 298 157 26 410 33 296 4 538 29 034 1 531 427
PIB rel ** 163 200 189 470 39 500 41 644 532 842 266 104 23 213 29 042 4 129 19 336 1 316 219
Croissance du PIB rel (%) 3,1 3,3 2,8 3,3 2,1 2,4 1,6 1,6 2,0 9,1 2,7
Revenu disponible par habitant prix courants ($) 26 404 34 258 24 738 24 716 27 250 24 292 23 643 24 148 22 331 24 306 26 826
Taux de chmage (%) 4,2 3,5 4,2 4,4 6,4 7,2 7,5 8,0 10,3 13,6 6,0
Taux d'activit (%) 66,4 74,3 69,3 69,2 68,1 65,8 64,7 64,0 67,9 58,9 67,7
Indice des prix la consommation, variation annuelle (%) 1,2 4,1 3,7 2 2,1 2,2 2,6 3,1 2,8 2,3 2,4
PIB tir du secteur manufacturier ** 15 872 16 967 2 689 4 939 90 479 46 879 2 643 2 598 442 820 184 756
Variation annuelle (%) -3,0 0,3 -3,2 4,6 -2,2 0,8 -4,7 -0,7 5,2 4,3 -1,0
Exportations, selon les donnes des douanes (M$) 31 554,9 82 113,5 19 432,7 11 561 177 228 67 254,1 11 160,7 5 299,9 767,1 11 578,9 419 843,5
Variation annuelle (%) -5,7 5,6 2,0 1,4 0 -2,6 7,7 4,5 -2,5 21,6 2,1
PIB tir des ventes au dtail ** 9 824 9 291 2 105 2 592 28 065 16 350 1 454 1 807 564 903 72 915
Variation annuelle (%) 7,0 9,2 10,2 7,6 4,3 4,8 4,1 2,9 5,6 6,1 5,7
Population, en milliers 4 414 3 497,9 1 006,6 1 193,6 12 861,9 7 730,6 751,3 935,6 139,1 508,1 33 143,6
Variation annuelle (%) 2,4 3,5 2,1 1,3 1,4 1,0 0,3 0,1 0,4 0 1,5
Immigration, nombre 38 927 20 823 3 515 10 947 111 436 45 224 1 644 2 523 986 541 236 758
Migration interprovinciale nette, nombre 13 385 10 625 10 174 -1 390 -17 762 -14 444 1 100 -546 -237 -694 s.o.
Mises en chantier, nombre 39 195 48 336 6 007 5 738 68 123 48 553 4 242 4 750 750 2 649 228 243
Variation annuelle (%) 7,6 -1,3 61,7 14,1 -7,2 1,4 3,8 -3 1,6 18,6 0,4

* Source des donnes : Statistique Canada

** Donnes provisoires

Pour plus de renseignements sur la performance conomique des provinces de l'Ouest canadien, voir la rubrique L'Ouest canadien du site Web de DEO.

Rendement global du Ministre par rapport aux priorits

Ci-dessous figurent les rsultats obtenus par DEO relativement aux six priorits ministrielles tablies pour 2007-2008. Ces rsultats ont contribu l'atteinte des rsultats stratgiques globaux du Ministre.

1. Comptitivit et croissance des entreprises

Le RSEOC a amlior l'accs des PME au capital-risque et aux services aux entreprises en fournissant plus de 540 000 services aux entreprises 6 et en approuvant 1 407 prts totalisant 65,3 M$. Ce soutien a permis la cration ou la conservation de 8 742 emplois en plus d'entraner la cration, la conservation ou l'expansion de 3 447 entreprises7. Par ailleurs, 154 prts totalisant 15,76 M$ ont t accords au titre du Programme de prts et d'investissements (PPI), par le truchement de l'effet multiplicateur de contributions de l'ordre de 1,9 M$ provenant de DEO. Ces montants rendront possible la cration d'environ 444 emplois et entraneront une augmentation des ventes de prs de 57 M$.

Voici quelques exemples d'initiatives systmiques pour lesquelles DEO a offert son soutien en vue d'augmenter la comptitivit et la croissance des entreprises : 126 000 $ accords FPInnovations dans le but de mettre en œuvre, en collaboration avec le Wood Products Quality Council, le programme de certification de la qualit Woodmark dans le secteur forestier en C.-B., ce qui entranera la certification de 20 entreprises; 341 500 $ octroys Manitoba Hydro pour que la socit fournisse cinq producteurs locaux de biodiesel des services de mise l'essai du carburant la fine pointe de la technologie; 2 M$ au Centre canadien de rayonnement synchrotron pour rehausser la mise en march de ses produits dans l'espoir d'attirer 50 nouveaux utilisateurs industriels.

2. Investissements stratgiques dans l'infrastructure

Avec l'aide de ses partenaires des secteurs public et priv, DEO a continu d'investir dans l'infrastructure conomique et commerciale de l'Ouest en excutant les programmes d'infrastructures municipales au nom d'Infrastructure Canada, l'appui des objectifs ministriels qui consistent favoriser la diversification conomique ainsi que la croissance et la comptitivit des petites entreprises. Parmi les exemples figurent la modernisation de l'installation de traitement des eaux uses Tsulquate, le ramnagement du Centre de congrs Shaw Edmonton et des amliorations apportes aux source d'approvisionnement en eau de la municipalit de Maidstone.

3. Commercialisation et production valeur ajoute

DEO continue d'apporter un soutien important la cration et la croissance des grappes d'entreprises axes sur le savoir dans l'Ouest canadien, comme le secteur des sciences de la vie en C.-B. o on utilise une technologie d'avant-garde en matire de squenage gnomique (ADN) pour faire de la recherche applique. Par exemple, DEO a accord du financement neuf conseils scientifiques et technologiques rgionaux de la C.-B. afin qu'ils puissent offrir des services de soutien aux entrepreneurs du milieu des technologies et aux entreprises mergentes tout en faisant la promotion de la diversification rurale. Les efforts conjoints dploys par ces conseils rehausseront les comptences de plus de 1100 entrepreneurs du secteur technologique travaillant l'extrieur de la rgion mtropolitaine de Vancouver.

4. Comptitivit et commerce l'chelle internationale

DEO a continu de soutenir l'Initiative de la porte et du corridor de l'Asie-Pacifique en appuyant un voyage d'tude des capacits scientifiques et technologiques de l'Ouest canadien ralis par le Service des dlgus commerciaux. On s'attend ce que l'tude permette d'augmenter la prsence des entreprises de l'Ouest canadien sur le march de l'Asie du Nord. DEO a galement soutenu, par l'intermdiaire de l'Initiative de reprsentation accrue aux tats-Unis (IRA), 35 projets de dveloppement du commerce international totalisant 468 938 $. Par le truchement de sa participation l'IRA, DEO a appuy huit missions commerciales aux .-U. en 2007-2008, dont deux missions manitobaines Denver et Chicago qui se sont soldes par la signature de nouveaux contrats d'une valeur totale de 1,5 M$.

5. Responsabilit, reddition de comptes sur le rendement et coordination du RSEOC

Parmi les mesures prises figurent l'adoption formelle de normes minimales de responsabilit envers la collectivit, l'tablissement de normes minimales de rendement, l'offre de formation sur la mesure du rendement, l'octroi de financement pour amliorer l'infrastructure de la technologie de l'information et faire en sorte que plus de rgions de l'Ouest puissent utiliser la technologie de la vidoconfrence.

6. Programme de gestion moderne

DEO a continu d'amliorer les pratiques de gestion au sein du Ministre. Par exemple, le ramnagement des fonctions de vrification et d'valuation du Ministre permettra de rehausser la responsabilisation; la mise en œuvre continue de la stratgie de planification de la relve a contribu l'intgration de la planification des RH et des activits; le reprage de huit risques cls dans le profil de risque du Ministre et l'laboration d'un plan d'action pour attnuer ces risques ont permis l'intgration de l'valuation des risques dans la planification des activits. Enfin, les modifications apportes au Portail de projets, le systme Web d'information de DEO sur les S et C accordes aux projets, est un bon exemple de gestion amliore de l'information.

La section IV donne plus de dtails sur ces amliorations apportes aux pratiques de gestion de DEO et prcise les  leons tires  en ce qui a trait aux valuations, aux vrifications, la mesure du rendement et la contribution des intervenants, et offre un compte-rendu des obligations du Ministre en ce qui touche la Loi sur les langues officielles.