Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - Agence canadienne de développement international

Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à  des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à  jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à  la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à  la page « Contactez-nous ».

Section II : Analyse des activits de programme par rsultat stratgique

Rsultat stratgique no1 : Accroissement de l'atteinte des objectifs de dveloppement cohrents avec les objectifs de la politique internationale canadienne

 


Activit de programme
Pays de concentration
Cette activit de programme comprend la programmation long terme de l'aide au dveloppement dans les pays de concentration32 ce qui permet d'accrotre leur capacit d'atteindre les objectifs de dveloppement. Une telle programmation exige des contacts directs entre les pays bnficiaires et l'ACDI, des consultations et une collaboration avec des partenaires l'tranger, au Canada et dans ces pays. Ces initiatives comprennent une foule de programmes-pays, d'activits de dveloppement et de projets, de mme qu'un dialogue sur les politiques.
Ressources financires 2008-2009
Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
967 821 000 $ 930 086 659 $ 928 159 001 $
Rsultat
escompt
Indicateurs
de rendement
tat du
rendement
Capacit accrue des pays de concentration d'atteindre les objectifs de dveloppement

Progrs relatifs l'atteinte des Objectifs de dveloppement du millnaire

Degr de gouvernance dmocratique

 

Prsence d'une stratgie gouvernementale destine rduire la pauvret, laquelle sera prise en compte dans les dcisions d'affectations budgtaires, dans un cadre d'affectation des ressources long terme

Harmonisation entre la stratgie de l'ACDI concernant le pays et l'appui institutionnel accord pour le dveloppement national du pays

Voir la section I

Progrs notables raliss

Progrs notables raliss


Progrs notables raliss


Rsultat : Capacit accrue des pays de concentration d'atteindre les objectifs de dveloppement

Rsum du rendement
La programmation de l'ACDI vise principalement renforcer les capacits des pays de concentration d'atteindre leurs objectifs de dveloppement. La section I, page 6, fait tat des importants progrs raliss dans les secteurs stratgiques tels que l'amlioration du degr de gouvernance dmocratique et l'atteinte des Objectifs de dveloppement du millnaire.

Selon l'indice de dmocratie de l'Economist Intelligence Unit33, aucun des 25 pays de concentration de l'ACDI n'est considr comme pleinement dmocratique, prs de la moiti sont considrs comme des rgimes hybrides et 20 p. 100 sont toujours des rgimes autoritaires. Nanmoins, sur les 25 pays de concentration, 21 ont en place une quelconque stratgie nationale de rduction de la pauvret, et 23 de ces pays ont fait rapport d'un niveau d'harmonisation correspondante dans la prise de dcision.

L'Agence accorde ses stratgies de programmes-pays aux plans nationaux de dveloppement et aux stratgies de rduction de la pauvret des pays bnficiaires, lorsqu'il est pertinent de le faire.

Analyse du rendement
Durant l'exercice 2008-2009, l'ACDI a atteint des rsultats grce des investissements cls dans les secteurs tels que l'ducation, ce qui a permis aux jeunes et aux enfants de tirer directement profit des infrastructures amliores et d'avoir un accs accru l'ducation; par le fait mme, elle a vis rduire la pauvret et favoris une plus grande autosuffisance. Par exemple, au Pakistan, les installations scolaires avaient grand besoin d'tre rnoves et ne rpondaient pas aux attentes de la collectivit en matire de scurit et d'acceptabilit, de sorte que les parents jugeaient prfrable de ne pas envoyer leurs enfants l'cole. Grce l'aide offerte par l'ACDI en 2008-2009, plus de 280 coles communautaires et 14 coles intermdiaires ont t tablies des endroits o il n'y avait jamais eu d'coles publiques. En outre, les ralisations dans le secteur de l'ducation au Mali nous portent croire que ce pays va bientt atteindre les Objectifs de dveloppement du millnaire en matire d'ducation avec 100 p. 100 des enfants qui frquentent l'cole. Au Mozambique, 1 382 nouveaux locaux rservs l'enseignement primaire ont t construits et 9 721 nouveaux enseignants ont t embauchs.

Des progrs concrets et mesurables en sant et en hygine publique ont t observs en 20082009 dans plusieurs des pays de concentration, y compris au Ghana, o plus de 1,6 million de rsidants du nord du pays ont maintenant accs de l'eau salubre, ce qui a contribu rduire considrablement le nombre de cas d'infestation par le ver de Guine. En aidant le gouvernement renforcer sa capacit de fournir de l'eau potable et d'offrir de meilleurs programmes d'hygine publique, les investissements de l'ACDI contribuent amliorer la sant des enfants et des jeunes et rduire les taux de mortalit infantile. En thiopie, des progrs impressionnants ont t raliss en matire de mortalit infantile. On considre que le pays est en voie d'atteindre les Objectifs de dveloppement du millnaire dans ce secteur. Grce l'aide de l'ACDI, des moustiquaires de lit servant prvenir le paludisme ont t installes dans 100 p. 100 des foyers qui se trouvent dans les rgions du pays touches par le paludisme (par rapport 91 p. 100 en 2007-2008) et le taux de mortalit attribuable au paludisme dcrot rapidement : il a baiss de plus de 50 p. 100 depuis 2005.

Le Canada a jou un rle de premier plan en soutenant les systmes dmocratiques jeunes et fragiles; pour ce faire, il a renforc la capacit de leurs institutions politiques et de leurs systmes d'administration publique qui appuient la libert et la dmocratie, les droits de la personne, la primaut du droit et la responsabilit des institutions publiques.

Selon les donnes actuelles provenant de deux indicateurs couramment utiliss et reconnus l'chelle internationale - l'indice de dmocratie de l' Unit (2006-2008) et l'indice d'affection des ressources (IRAI; 2005--2006-2007) 34 de l'Association internationale de dveloppement (IDA) -, les degrs de dmocratie et de gouvernance dans les pays de concentration sont demeurs relativement stables. L'ACDI travaille avec ces dmocraties jeunes et fragiles, car celles-ci sont prtes mettre en uvre des politiques et des cadres institutionnels qui favorisent la rduction de la pauvret, une croissance durable et une utilisation efficace de l'aide au dveloppement.

Par exemple, en Ukraine, l'ACDI a contribu l'introduction, l'acadmie des magistrats, d'une nouvelle mthode d'enseignement axe sur les comptences, de mme qu' la publication d'un cahier de rfrence sur l'galit entre les sexes, la premire publication du genre l'intention du personnel judiciaire qui explique les dispositions lgislatives de l'Ukraine sur l'galit des droits et des possibilits offertes aux hommes et aux femmes.

En outre, 240 000 urnes lectorales translucides fabriques au Canada ont t fournies et utilises dans le cadre de l'lection nationale au Bangladesh en 2008, contribuant ainsi une transparence et une responsabilisation accrues du systme lectoral. Tant le Bangladesh que les observateurs internationaux ont jug que l'lection de 2008 s'est droule selon des valeurs de libert et de justice et qu'elle a donn lieu peu d'incidents de violence .

La plupart de ces pays de concentration se sont dots de stratgies nationales de rduction de la pauvret et acceptent d'tre appuys afin d'amliorer leurs cadres institutionnels. Mme si des progrs ont t constats dans plusieurs pays, certains d'entre eux ne sont pas prts tenir compte de manire concrte des lments de leurs stratgies dans les dcisions d'affectations budgtaires et dans un cadre long terme d'affectation des ressources.

Par exemple, bien que le Honduras ait commenc en 2008-2009 laborer un nouveau plan national de dveloppement qui correspond sa stratgie de rduction de la pauvret pour la priode 2001-2015, il ne tient pas systmatiquement compte de la rduction de la pauvret dans les dcisions d'affectations budgtaires, et il n'a mis en place aucun cadre long terme d'affectation des ressources. Pour ce qui est de l'Ukraine, mme si elle n'est pas dote d'une stratgie de rduction de la pauvret, le programme de l'ACDI en Ukraine s'harmonise compltement avec le Plan d'action de l'Union europenne pour l'Ukraine, lequel prconise une collaboration plus troite entre l'Ukraine, l'Europe et le programme de l'Ukraine qui permettra d'atteindre les Objectifs de dveloppement du millnaire. Ces documents abordent tous deux les principaux objectifs du pays en matire de rforme.

En revanche, le Vietnam est l'un des pays qui a mis la stratgie de rduction de la pauvret au centre de sa planification. De plus, il encourage une solide culture de coordination entre les donateurs. L'ACDI participe activement avec les autres donateurs et harmonise sa programmation avec la stratgie du Vietnam, o des rsultats notables sont constats, entre autres sur le plan du renforcement des institutions publiques responsables. Pour les pays qui n'ont pas de stratgie de rduction de la pauvret en bonne et due forme, un plan de dveloppement non officiel peut servir de plan national. En 2008, les donateurs au Mali ont fait preuve de leur volont de travailler ensemble et d'harmoniser les efforts de dveloppement au moyen de la stratgie d'aide conjointe (Joint Assistance Strategy ou JAS). La JAS permet d'accrotre l'efficacit du soutien la stratgie de rduction de la pauvret d'ici 2011 en assurant une division du travail approprie. Par consquent, les secteurs qui ne sont pas pris en charge par le Canada sont appuys par d'autres donateurs.

De concert avec les donateurs, les pays de concentration de l'ACDI se sont efforcs d'atteindre les objectifs internationalement reconnus des programmes en matire d'efficacit de l'aide. Par exemple, le travail effectu par l'ACDI en 2007 titre de coordonnateur de la rponse du gouvernement de l'Indonsie la Dclaration de Paris s'est poursuivi en 2008, lorsque l'ACDI a t dsigne comme centre de liaison des donateurs pour les tapes prparatoires au Forum de haut niveau sur l'efficacit de l'aide tenu Accra en septembre 2008. Cette responsabilit tmoigne de la confiance que le gouvernement indonsien et les autres donateurs ont en l'ACDI.

L'ACDI est non seulement l'organisme donateur principal en matire d'ducation au Sngal, mais elle est galement charge de coordonner les changes entre les donateurs et le gouvernement. Elle harmonise ses interventions avec celles des autres donateurs et a appuy le plan dcennal du gouvernement du Sngal servant orienter la rforme de son systme d'ducation.

Leons tires
Quand les institutions publiques ne possdent pas les capacits ncessaires pour mettre en uvre des systmes d'approvisionnement avec efficacit et transparence, il est essentiel que les donateurs, y compris l'ACDI, travaillent ensemble pour appuyer la mise en uvre des rformes des achats publics. De plus, du soutien technique doit tre offert au besoin, car il permet de renforcer la capacit institutionnelle du pays.

Dans le secteur de l'ducation, les seuls projets mens dans les coles primaires institutionnelles ne permettront pas d'atteindre les groupes dfavoriss. Des programmes d'ducation non formelle sont galement ncessaires, particulirement dans les rgions loignes. En outre, moins que l'accs aux coles primaires mne minimalement l'obtention d'une ducation de base, l'accs accru s'avrera vain. Par ailleurs, on doit aussi s'efforcer d'amliorer la qualit pour garder les enfants sur les bancs d'cole et rduire les taux de dcrochage et de redoublement.


Activit de programme
tats fragiles et pays frapps par une crise humanitaire
Cette activit de programme englobe les programmes d'aide au dveloppement ou ceux d'assistance humanitaire mis en uvre dans les tats fragiles et les pays frapps par une crise humanitaire; elle permet de rduire la vulnrabilit des populations touches et de rtablir les capacits des institutions publiques et de la socit, soit par des actions pangouvernementales fondes sur une varit de mcanismes grce auxquels on peut rpondre au nombre considrable de besoins et de risques particuliers, soit par une intervention opportune et efficace. Dans les deux cas, les partenariats avec des organismes institutionnels offrent la souplesse et l'expertise ncessaires pour affronter la situation.
Ressources financires 2008-2009
Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
611 209 000 $ 866 628 289 $ 864 654 868 $
Rsultats
escompts
Indicateurs
de rendement
tat du
rendement
Rduction de la vulnrabilit des personnes touches par les crises

Nombre de cas de malnutrition grave

Degr de scurit personnelle et scurit au sein de la communaut

Progrs notables raliss
Rhabilitation de la capacit des institutions publiques et de la socit civile

laboration de stratgies nationales destines rduire la pauvret, y compris les priorits sectorielles

Accs aux services publics essentiels

Progrs notables raliss

Rsultat no 1 : Rduction de la vulnrabilit des personnes touches par les crises

Rsum du rendement
Le contexte humanitaire mondial s'est dtrior en 2008, notamment en raison de la hausse du cot des denres. Par consquent, le nombre de personnes ncessitant de l'aide alimentaire du PAM ou demandant la protection du Haut Commissariat des Nations Unies pour les rfugis (HCR) a augment par rapport 2007. De concert avec les autres donateurs, le Canada a vers des contributions supplmentaires qui ont permis des organismes tels que le PAM et le HCR de rpondre aux besoins d'un plus grand nombre de leurs bnficiaires viss, lequel est pass de 89 p. 100 en 2007 91 p. 100 en 2008 pour le PAM, et de 72 p. 100 en 2007 76 p. 100 en 2008 pour le HCR. En 2008-2009, l'ACDI, de concert avec d'autres donateurs, a contribu nourrir plus de 102 millions de personnes dans 78 pays.

Analyse du rendement
Les programmes d'assistance humanitaire du Canada permettent de sauver des vies et de soulager la souffrance des populations touches par des crises de manire efficace, rapide et coordonne. L'assistance humanitaire garantit aux civils et aux personnes qui ne sont plus directement touches par les conflits l'accs la scurit physique, l'alimentation, l'eau, l'hygine publique, aux soins de sant, aux abris et toute autre ncessit. L'ACDI a travaill avec des organisations partenaires de confiance, comme les Nations Unies, le Mouvement de la Croix-Rouge et de nombreuses organisations non gouvernementales afin de venir en aide aux populations de plus de 25 pays touches par une situation complexe sur le plan humanitaire, par une catastrophe naturelle ou par les deux en mme temps.

Situations complexes sur le plan humanitaire
L'ACDI est intervenue dans plusieurs rgions et pays au cours de situations complexes sur le plan humanitaire35, y compris en Rpublique dmocratique du Congo, au Zimbabwe, au Sri Lanka, en Irak et au Kenya. l'chelle plantaire, en 2008, 3 millions de rfugis, de personnes dplaces l'intrieur du territoire et de personnes rapatries de plus qu'en 2007 ont demand la protection du HCR. Au Soudan, la situation dj dsastreuse sur le plan humanitaire est devenue encore plus complexe en mars 2009, lorsque le gouvernement soudanais a expuls 13 ONG. Malgr ce contexte de fonctionnement difficile, l'ACDI a vers prs de 53 millions de dollars en assistance humanitaire, par l'intermdiaire de partenaires multilatraux, y compris le HCR, le PAM et l'UNICEF, ainsi que par le truchement du Comit international de la Croix-Rouge et d'ONG canadiennes comme Oxfam-Qubec et Vision mondiale Canada.

Catastrophes naturelles
L'ACDI est intervenue pour attnuer les rpercussions de nombreuses catastrophes naturelles en 2008-2009. En Asie, le Canada a vers prs de 26 millions de dollars pour venir en aide la population touche par le cyclone Nargis en Birmanie, y compris pour soutenir les efforts du PAM dploys pour atteindre plus d'un million de personnes dans les rgions loignes du pays. En Chine, le Canada a vers plus de 31 millions de dollars pour appuyer les initiatives de secours destines venir en aide aux sinistrs du sisme survenu Sichuan, dont une contribution en nature de 700 tentes provenant des rserves du Canada. L'ACDI a galement soutenu les efforts de l'UNICEF grce auxquels le Canada a fourni une aide d'urgence, approvisionnant en eau et en services sanitaires plus de 100 000 personnes rfugies dans les camps pendant six mois. la suite des dommages causs en 2008 par les ouragans dans l'Atlantique, qui ont touch plus de 800 000 personnes en Hati, le Canada a vers 5,6 millions de dollars, fournissant notamment 2 000 familles du matriel de secours d'urgence provenant des rserves canadiennes. L'ACDI a galement vers 5 millions de dollars l'appui des projets de redressement rapide.

L'aide alimentaire
En 2008, la flambe du prix des denres et l'augmentation des cots de production et de transport ont exacerb l'inscurit et provoqu une crise alimentaire mondiale. En rponse cette crise et afin de lutter contre le problme de la scurit alimentaire, l'ACDI a offert une aide alimentaire considrable essentiellement par l'intermdiaire de ses deux principaux partenaires en matire d'aide alimentaire : le PAM et la Banque de crales vivrires du Canada. Mme si la crise alimentaire a entran une augmentation du nombre de personnes (pass de 86,1 102,1 millions ) ncessitant de l'aide alimentaire du PAM, des contributions supplmentaires verses par le Canada et les autres donateurs ont permis au PAM d'aider plus de 92 millions de bnficiaires. En Afghanistan, le PAM a distribu plus de 300 000 tonnes de nourriture qui ont permis de nourrir prs de six millions de personnes, dont 15 000 tonnes de denres ont t distribues plus de 580 000 personnes dans la province de Kandahar.

Afin de rpondre la crise alimentaire mondiale, le Canada a annonc en avril 2008 qu'il augmenterait son aide alimentaire de 50 millions de dollars, la portant ainsi 230 millions de dollars. Compte tenu des besoins additionnels au cours de l'exercice 2008-2009, le Canada a fourni un total de 318 millions de dollars en 2008-2009 ce chapitre, ce qui excde son engagement initial de plus de 88 millions de dollars. La contribution totale canadienne comprend un montant de plus de 100 millions de dollars en aide d'urgence. Cela a permis au Canada de dpasser son engagement de 420 000 tonnes d'quivalent bl dans le cadre de la Convention relative l'aide alimentaire.

Rsultat no 2 : Rhabilitation de la capacit des institutions publiques et de la socit civile

Rsum du rendement
Des services de base en matire d'ducation, de sant, de logement et d'eau ont t fournis. Les activits conomiques ont t renforces grce au dminage.

L'Afghanistan et Hati possdent des stratgies nationales de rduction de la pauvret. L'ACDI participe activement aux activits menes par un certain nombre d'organismes de coordination de l'aide.

L'Agence a appuy les processus lectoraux en Hati et en Afghanistan, et elle a contribu renforcer les capacits des principaux gouvernements.

Analyse du rendement

Redressement et reconstruction rapides
L'ACDI mne des activits favorisant le retour la vie normale, offrant des services de base en matire d'ducation, de sant et d'eau qui permettent de rduire la vulnrabilit des populations touches par le conflit. Au Soudan, grce au soutien de l'ACDI accord par l'entremise du Fonds fiduciaire multidonateurs administr par la Banque mondiale, on a amnag 260 puits donnant accs de l'eau potable; fourni plus de quatre millions de manuels scolaires destins aux lves du primaire; et distribu plus de 179 000 moustiquaires antipaludiques. En Hati, plus de 320 000 coliers ont reu un repas nutritif tous les jours pendant l'anne scolaire, ce qui a amlior leur tat de sant, accru leur prsence l'cole et leur capacit d'apprendre. En janvier 2009, la suite de la dernire crise qui a fait rage Gaza, le Canada a octroy des fonds aux Nations Unies afin de fournir une aide alimentaire 500 000 Palestiniens ainsi que des abris temporaires et d'autres secours d'urgence des familles extrmement vulnrables. En Afghanistan, le HCR est venu en aide plus de 278 000 personnes rapatries en leur offrant des abris et du soutien.

Au Soudan et en Afghanistan, on s'attend ce que les fonds que l'ACDI a verss pour financer les activits de dminage des Nations Unies, qui ont permis d'ouvrir 25 206 km de routes au Soudan, aient d'importantes rpercussions sur les activits conomiques. Ce faisant, des organisations nationales ont reu de la formation afin de procder l'enlvement des mines. En Afghanistan, 377 km2 de terres ont t dmines et plus de 24 000 personnes ont t informes des dangers poss par les mines au Kandahar.

Favoriser le renforcement de la capacit institutionnelle
L'appui que l'ACDI a accord aux principales institutions publiques en Hati et en Afghanistan, par l'entremise de formation et d'assistance technique, a contribu au renforcement des capacits d'un bon nombre d'institutions nvralgiques. En Hati par exemple, l'ACDI a fourni les services de 45 spcialistes afin de former et d'appuyer le personnel d'organismes centraux, ce qui a permis de renforcer la capacit de planification, de mise en uvre et de prestation de services d'institutions cls, dont le Cabinet du premier ministre, le ministre de la Planification et le ministre des Finances. En outre, plus de 2 500 officiers hatiens de l'tat civil ont appris tirer parti des nouvelles technologies dans le cadre de leur travail. Ils ont ainsi numris 14 millions de documents papier sous forme de fichiers lectroniques, les rendant plus accessibles et utilisables, amliorant de ce fait l'accs aux services gouvernementaux.

En Afghanistan, l'appui offert par l'ACDI au renforcement institutionnel, par l'entremise du Bureau canadien d'appui la gouvernance Kabul, a permis d'affecter huit civils canadiens, spcialistes en laboration et mise en uvre de politiques, aux principaux ministres et institutions du pays. Kandahar, le Canada a fourni les services de conseillers au bureau du gouverneur provincial afin de renforcer cet important organe de gouvernance infranational.

L'ACDI, en collaboration avec d'autres membres de l'quipe mixte des donateurs, a fourni un soutien au gouvernement du Sud-Soudan en coprsidant six des dix groupes de travail du secteur budgtaire. En consquence, le gouvernement du Sud-Soudan a pu prparer des budgets crdibles et amliorer sa gouvernance conomique.

Appuyer les processus lectoraux en Hati et en Afghanistan
En Afghanistan et en Hati, le Canada et ses partenaires, y compris des gouvernements nationaux et leur parlement, ont fait de la gouvernance dmocratique une priorit. Ils rendent ainsi possible une gouvernance transparente, efficace et responsable, et des lections lgitimes aux yeux des Hatiens et des Afghans. En Hati, plus de 600 000 adultes ont t inscrits sur la liste lectorale qui compte dsormais 4,2 millions de personnes, ce qui reprsente plus de 92 % des lecteurs. En Afghanistan, plus de 4,4 millions d'lecteurs admissibles ont particip une mise jour du registre des lecteurs existant en prvision des lections pour les conseils prsidentiels et provinciaux d'aot 2009.

Renforcement de l'efficacit de l'aide
Avec la participation du gouvernement hatien et certains des principaux donateurs, l'ACDI a organis une runion technique sur Hati afin d'ouvrir la voie un nouveau cadre de partenariat qui mobilise davantage les donateurs au moyen d'engagements financiers additionnels et grce une coordination, une efficacit de l'aide et un dialogue sur les politiques amliors.

L'ACDI a continu d'appliquer une approche pangouvernementale grce une collaboration troite avec des ministres cls du gouvernement du Canada. En Afghanistan, l'ACDI est membre de plusieurs groupes de travail de donateurs internationaux, comme le Conseil de coordination et de surveillance conjoint. Le Canada est le coprsident du conseil de dveloppement de l'ducation national du ministre de l'ducation. En avril 2008, la Stratgie de dveloppement national de l'Afghanistan a t lance et a servi de fondement aux trois priorits de l'ACDI : le renforcement de la capacit institutionnelle de promouvoir la croissance conomique et d'offrir des services de base; le renforcement des capacits de l'Afghanistan en matire d'aide humanitaire et de gestion des crises; et la promotion de la gouvernance dmocratique obtenue en renforant les institutions publiques et les processus lectoraux.

Leons tires
L'ACDI a continu d'investir dans le renforcement du systme humanitaire international. Afin d'accrotre la rapidit des initiatives humanitaires en cas de situations d'urgence subites et d'accrotre le financement afin de ragir aux crises oublies, le Canada, en collaboration avec d'autres partenaires, a jou un rle cl dans la mise au point du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) des Nations Unies. En 2008, les deux premires annes du CERF ont fait l'objet d'une valuation. Celle-ci a permis de dmontrer qu'en un court laps de temps, le CERF est devenu un outil prcieux et impartial dans le cadre des initiatives humanitaires, car il permet d'intervenir plus rapidement et de satisfaire un plus grand nombre de besoins. galement en 2008, le CERF est venu en aide aux habitants de 55 pays aux prises avec une crise humanitaire. Pour donner suite la crise alimentaire mondiale de 2008, le CERF a rendu possible l'octroi d'un financement qui a permis de faire face aux rpercussions humanitaires de la hausse des prix des aliments et a touch environ 17,8 millions de personnes, y compris quelque 9,7 millions de femmes et de filles. Le Canada, qui s'est engag verser 192 millions de dollars au CERF (2007-2011), tait le sixime plus important bailleur de fonds du CERF en 2008.

En Hati, les priorits sociales et celles concernant le dveloppement conomique ont t mieux orientes pour permettre de tenir compte des circonstances exceptionnelles de 2008-2009 (c.--d. la crise alimentaire et financire mondiale et plusieurs catastrophes naturelles majeures). Il est essentiel de maintenir la flexibilit et la capacit de rpondre aux besoins imprvus et de respecter les nouvelles priorits du gouvernement. Les mcanismes et les procdures de coordination doivent tre flexibles pour s'adapter aux nouvelles priorits, qui comptent notamment une structure de soutien solide, par exemple par l'entremise d'un secrtariat dot d'employs dvous travaillant temps plein.

En Afghanistan, afin d'avoir la capacit de rpondre aux besoins mergents et aux priorits du gouvernement, l'ACDI ncessitait des processus et des mcanismes de coordination pangouvernementale solides et souples. Ces aspects lui ont permis de renforcer l'engagement du Canada dans ce pays. Grce des analyses et des interventions rapides et innovatrices, les efforts dploys par le Canada pour stabiliser le dveloppement ont t soutenus par la mise en uvre d'une programmation pangouvernementale et, de faon plus approfondie, par le leadership de l'ACDI dans l'laboration d'une stratgie lectorale exhaustive pour l'ensemble du gouvernement en Afghanistan. Le Canada a aussi fait preuve de leadership grce sa participation l'tablissement du Conseil afghan de dveloppement de l'ducation dont elle est maintenant coprsidente et o elle fait la promotion du dialogue sur les politiques et de la coordination entre les partenaires du gouvernement de l'Afghanistan, les donateurs et la socit civile.


Activit de programme
Pays et rgions slectionns
Grce son programme d'aide au dveloppement des pays et rgions slectionns36admissibles l'aide internationale canadienne, l'ACDI vise accrotre la capacit de ces pays et rgions d'atteindre la stabilit ou les objectifs de dveloppement; de plus, en offrant de l'expertise et des ressources et en favorisant le dialogue, elle contribue aux intrts internationaux du Canada. Ces initiatives peuvent ncessiter des liens ou des partenariats entre des partenaires canadiens et leurs partenaires locaux.
Ressources financires pour 2008-2009
Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
580 822 000 $ 459 075 690 $ 453 929 576 $
Rsultats
escompts
Indicateurs
de rendement
tat
du rendement
Capacit accrue des pays et rgions slectionns d'atteindre la stabilit ou les objectifs de dveloppement

Progrs relatifs aux Objectifs de dveloppement du millnaire

Niveau de gouvernance dmocratique

Prsence d'une stratgie gouvernementale efficace destine rduire la pauvret, prise en compte dans les dcisions d'affectations budgtaires et dans un cadre d'affectation des ressources long terme

Harmonisation entre la stratgie de l'ACDI et l'appui institutionnel au plan de dveloppement national du pays

Voir la section I

Certains progrs raliss

Progrs notables raliss



Toutes les stratgies sont harmonises

Contribution aux intrts internationaux du gouvernement du Canada

Programmes cibls dans les domaines d'intrts communs

Degr d'engagement d'autres ministres dans le dveloppement du pays

Progrs notables raliss

Certains progrs raliss


Rsum du rendement
Mme si les programmes de l'ACDI sont maintenant concentrs dans moins de pays, l'Agence continuera d'uvrer dans les pays et rgions slectionns, de lutter contre la pauvret, d'assurer une certaine stabilit et de contribuer aux intrts internationaux du gouvernement du Canada. Les programmes que l'ACDI implante dans les pays et rgions slectionns peuvent tre regroups selon trois catgories :

  1. les rgions qui peuvent bnficier d'une approche intgre en ce qui concerne les problmes et les possibilits de dveloppement transfrontaliers, y compris les proccupations environnementales, les maladies transmissibles, la violence arme, les droits de la personne, le trafic de drogues et de personnes, l'intgration conomique rgionale et celle du commerce;
  2. les pays dmunis, incapables de rpondre aux besoins de leur population et privs de la capacit institutionnelle de grer des investissements bilatraux plus importants selon l'chelle qu'utilise l'ACDI dans ses pays de concentration;
  3. les pays en voie d'obtenir le statut de pays revenu intermdiaire mais qui ncessitent une consolidation des investissements en dveloppement ainsi que des programmes cibls dans des domaines o la durabilit et des progrs continus peuvent tre renforcs.

Rsultat no 1 : Stabilit et objectifs de dveloppement

Analyse du rendement
Malgr des dfis de taille, dont la crise alimentaire survenue en fin 2008, le ralentissement conomique mondial, les conflits en cours et les difficults structurelles telles qu'une infrastructure dficiente et une faible capacit institutionnelle, les investissements de l'ACDI ont port fruit. Les pays et rgions slectionns ont accru leur capacit d'atteindre la stabilit et les objectifs de dveloppement grce aux programmes de l'ACDI, modestes mais bien cibls, mis en uvre dans les secteurs de la sant, de l'ducation, de la scurit alimentaire et de la gouvernance dmocratique.

Dans le secteur de la sant par exemple, les programmes que l'ACDI a implants au Nigria, en collaboration avec une cole et un collge de la technologie de la sant, ont permis d'amliorer la qualit de l'ducation de centaines de travailleurs qui offrent des soins de sant primaires. L'Agence continuera sur cette lance, perfectionnant les programmes d'enseignement, amliorant l'administration et la gestion et tendant les activits de communication auprs des collectivits locales. Des services de logistique ont t fournis; ils ont permis de rnover et construire jusqu' 14 cliniques de soins de sant primaires. Les programmes rgionaux en Afrique de l'Ouest ont permis d'amliorer la surveillance pidmiologique au sein des ministres de la Sant de cinq pays le Bnin, le Mali, le Niger, le Burkina Faso et la Guine - puisque 600 agents de sant ont t forms et 230 centres de surveillance pidmiologique ont t crs. En Afrique du Sud, l'ACDI a continu d'largir et de renforcer un rseau d'ONG et de centres de soins palliatifs qui offrent des services en lien avec le VIH/sida aux collectivits des rgions les plus touches.

Tous les pays en dveloppement reconnaissent l'importance d'atteindre les cibles relatives l'ducation. L'aide canadienne cet gard a occup une place importante au Prou, o l'ACDI a mis l'essai un modle de littratie pour les lves du primaire dans les rgions rurales. Les rsultats dterminent les politiques d'ducation rgionales et nationales. Dans les provinces qui utilisent le modle de l'ACDI, la comprhension crite des lves de sixime anne est passe de 8 % 74 %; et la capacit de rsoudre des problmes mathmatiques, de 0 % 46 %. En consquence, le gouvernement rgional investira des fonds publics en vue d'largir la porte du modle de littratie d'autres provinces. L'ACDI mne des activits semblables en gypte, en Jordanie et au Maroc afin de faire avancer la rforme de l'ducation.

Pendant un certain temps, les prix des aliments ont mont en flche, ce qui a mis en lumire les lacunes de la production alimentaire du pays, des niveaux nutritionnels et de la gestion des denres alimentaires. Les programmes de l'ACDI, bien placs l'chelle des pays, ont permis de raliser des progrs continus dans le domaine de la scurit alimentaire dans les Amriques o, depuis 2004, l'ACDI appuie ECOFONDO, un rseau d'ONG colombiennes qui mettent en uvre de petits projets d'agriculture cologique durables. L'appui de l'ACDI a permis de consolider plus de 1 300 hectares de terres agrocologiques productives et a profit plus de 5 000 personnes qui, ayant aujourd'hui accs une scurit alimentaire, ne participent plus des cultures illicites ni des activits illgales. Les fonds de l'ACDI ont aussi contribu au dveloppement et la prsentation de 36 nouvelles varits de haricots rsistants aux maladies, qui ont une plus grande valeur nutritive et seront plants dans des zones agricoles semblables des 24 pays o uvre l'Alliance panafricaine pour la recherche sur le haricot.

Degr de gouvernance dmocratique
Au cours de la dernire anne, maintenir le cap alors que tous les pays et les rgions devaient faire face au ralentissement conomique mondial a t de loin le plus grand dfi l'avancement des rformes dmocratiques et conomiques.Les prix des aliments ont jet les gens dans la rue. Les programmes de l'ACDI consacrs au dveloppement du secteur priv, de la gouvernance et de la dmocratie ont tabli les bases de la reprise de la croissance conomique.

Ainsi, le programme des Carabes tait ax sur la gouvernance, le renouveau conomique et le renforcement du capital humain. L'appui fourni au Centre rgional d'assistance technique des Carabes a permis 1 900 fonctionnaires caribens d'acqurir des connaissances et des comptences en gestion des finances publiques. Les projets mens aux Philippines ont contribu la cration de 1 600 emplois; ils ont permis de fournir des conseils aux petites entreprises et d'accrotre le revenu et l'accs aux marchs de quelque 7 000 agriculteurs ruraux. En gypte, l'ACDI a appuy un rseau qui dessert 30 000 clients et a particip la cration de 4 500 nouvelles petites entreprises (dont 50 % sont gres par des femmes). Les programmes de l'ACDI au Npal ont permis d'atteindre la stabilit et les objectifs de dveloppement du pays. Le programme de dmocratie a aid 23 organisations npalaises offrir une ducation civique 308 000 personnes en majorit des femmes pendant les lections de 2008. Cela a entran la cration d'un corps de reprsentants qui a eu pour mandat de rdiger une nouvelle constitution.

Harmonisation des stratgies de l'ACDI
Toutes les stratgies de l'ACDI pour les pays et les rgions slectionns s'harmonisent avec les priorits dfinies l'chelle nationale ou rgionale. Chacun des pays et des rgions slectionns ont adopt une stratgie rgionale ou nationale de rduction de la pauvret. Celle-ci sert de fondement aux donateurs, comme le Canada, et leur permet de coordonner leur aide. Le Prou, par exemple, fournit un cadre la coordination des donateurs par l'entremise de la politique nationale sur la coopration technique internationale. Ce cadre tablit des liens entre les politiques nationales, rgionales et sectorielles qui noncent la vision que le pays a du dveloppement. L'aide canadienne au Prou concorde avec les besoins prioritaires bien tablis : la scurit humaine et le dveloppement humain, le renforcement de l'tat dmocratique et la comptitivit durable.

Rsultat no 2 : Intrts internationaux du Canada

Analyse du rendement
L'ACDI contribue aux politiques internationales du Canada en aidant les institutions de certains pays et de certaines rgions amliorer leur capacit de promouvoir ou de prserver la dmocratie, la libert, les droits de la personne, la primaut du droit, la scurit et le commerce international.

Les programmes rgionaux de l'ACDI permettent de rgler les problmes transfrontaliers, par exemple les maladies transmissibles et la gestion des ressources naturelles. Par exemple, le Programme rgional de l'Afrique de l'Ouest vise l'adaptation au changement climatique, grce un projet qui a permis de mettre jour les banques de donnes sur le climat, l'hydrologie et l'environnement, de produire des scnarios climatiques propres au Sahel et d'laborer les programmes de formation ncessaires. Afin d'amliorer son efficacit, le Comit permanent intertats de lutte contre la scheresse dans le Sahel (CILSS) a labor son plan stratgique pour 2020, un cadre stratgique environnemental et une politique sur l'galit entre les sexes.

Les conflits en cours peuvent prsenter d'normes problmes pour l'excution des programmes dans certains pays qui en ont le plus besoin. Par exemple, au Zimbabwe, les partenaires bnficiant de l'aide de l'ACDI ont limit les rpercussions de la violence et de la rpression politiques en documentant les violations des droits de la personne, en offrant une aide juridique aux activistes emprisonns et une aide mdicale aux 5 400 victimes de violence politique et de torture. Un partenaire de premier plan de l'ACDI, l'organisation Zimbabwe Lawyers for Human Rights, a reu en 2008 le John Humphrey Freedom Award37 pour les efforts qu'elle a dploys afin de trouver des dfenseurs des droits de la personne incarcrs et de leur offrir des soins mdicaux et un recours lgal. En mars 2008, l'aide la mise en place de tableaux comparatifs des rsultats du vote, produits de faon parallle et indpendante, a permis de limiter la fraude lectorale et de garantir les rsultats de l'lection lgislative.

Leons tires
Le Programme rgional de l'Afrique de l'Ouest a permis de tirer une prcieuse leon : la coordination et le dialogue entre partenaires sont essentiels l'efficacit de l'aide. La coordination dans un contexte rgional est fragile lorsque les intrts nationaux prennent le dessus sur l'approche commune. En outre, l'approche rgionale peut acclrer l'apprentissage dans les autres pays si l'on prend des mesures appropries pour transmettre les leons apprises dans un pays donn.

On a tir une leon vitale de la mise en uvre d'un programme de moindre envergure dans un pays pauvre comme le Burkina Faso : la prsence institutionnelle de l'ACDI sur le terrain doit tre constante. En outre, il faut que la programmation soit adapte l'volution des besoins du pays et de la situation, ce qui permet d'obtenir de meilleurs rsultats. Enfin, en collaborant avec un pays revenu intermdiaire comme la Jordanie, le Canada a appris que, malgr ses investissements modestes, il tirait certains avantages du fait de participer au dialogue relatif aux politiques et la coordination des activits des donateurs dans le secteur de l'ducation.

Intervention de l'ACDI aprs le tsunami dans l'ocan Indien, 2004-2009
Les Canadiens se souviennent de la dvastation qu'a cause le tsunami38 qui a frapp l'ocan Indien en 2004. Prs de 228 000 personnes ont perdu la vie, 1,7 million ont t dplaces et les dommages ont totalis dix milliards de dollars amricains.

Le gouvernement du Canada a vers 425 millions de dollars en aide. L'ACDI a gr 383 millions de dollars investis dans plus de 80 projets de secours et de reconstruction : 130 millions de dollars ont t distribus durant la phase d'intervention immdiate, dans le cadre de projets multilatraux; et 253 millions de dollars ont t affects un programme de reconstruction plus long terme, administr dans le cadre de projets bilatraux de 2005-2006 2008-2009.

L'application des principes de l'efficacit d'une aide clairement axe sur les rsultats a t essentielle au succs de l'aide canadienne.

Coordination pangouvernementale et internationale : Durant la phase d'urgence, on a adopt une approche pangouvernementale, et l'ACDI prsidait le Comit de coordination de l'aide aux victimes du tsunami, compos de reprsentants de douze ministres fdraux. Durant la phase de reconstruction, l'ACDI a collabor avec plus de 40 organisations internationales et non gouvernementales.

Le Canada, un donateur exemplaire
Les valuations indpendantes, incluant celle mene en 2008, ont rvl que la phase de reconstruction faisant partie de l'intervention de l'ACDI aprs le tsunami avait apport des amliorations durables la qualit de vie des personnes touches par cette catastrophe.

Deux autres valuations menes par la Coalition d'valuation du tsunami (multidonateurs) ont tabli que le rendement du Canada en tant que donateur tait exemplaire.

Infrastructure matrielle : Sous le thme Mieux reconstruire , on a construit ou reconstruit plus de 7 500 maisons, plus de 2 700 km de routes, 825 ponts, 282 coles, 19 marchs, 43 cliniques, 262 centres d'limination des dchets, 1 100 puits, 1 226 stations de traitement des eaux uses, 1 300 units sanitaires et 1 075 km de canaux de drainage ou d'irrigation.

Infrastructure sociale : Le soutien professionnel et l'aide la subsistance, qui peuvent se traduire par une formation en entrepreneuriat et des prts aux petites entreprises, ont aid plus de 55 000 personnes touches avoir davantage d'occasions d'emploi.

Environnement : Les aspects environnementaux ont t intgrs l'ensemble des projets faisant partie du programme d'intervention posttsunami. On a notamment amlior la sant des poissons touchs, grce des efforts de restauration des ctes, et plus de 5 000 familles ont eu accs des installations sanitaires et des systmes d'alimentation en eau plus efficaces.

Gouvernance et consolidation de la paix : Aceh, en Indonsie, plus de 1 700 enseignants et lves ont reu une formation en techniques d'enseignement pour la paix, et l'on a prsent des dizaines de collectivits touches par le tsunami et les conflits des mthodes de planification et de mise en uvre des projets davantage axes sur la participation.

Questions relatives l'galit entre les sexes : Comme l'environnement, la question de l'galit entre les sexes a t un thme transversal tout au long du programme. Par exemple, 62 % des 2 700 participants au cours sur les affaires donn au Sri Lanka taient des femmes et, en Indonsie, prs de 60 % des 1 700 membres de l'Economic Recovery Group taient des femmes.


Activit de programme
Institutions multilatrales, internationales et canadiennes
Grce son engagement avec des institutions multilatrales, canadiennes et internationales, l'ACDI cherche dterminer Ies politiques et pratiques institutionnelles, afin de renforcer la capacit des institutions et de maximiser l'efficacit des programmes, et d'amliorer ainsi l'efficacit des institutions partenaires et leur capacit d'atteindre les objectifs de dveloppement. L'engagement de l'ACDI prend la forme d'expertise et de financement de base, de mme qu'une participation des conseils et des comits dcisionnels ou aviseurs.
Ressources financires en 2008-2009
Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
991 286 000 $ 1 331 314 995 $ 1 317 665 265 $
Rsultat escompt Indicateurs de rendement tat du rendement
Capacit et efficacit accrues des institutions multilatrales et des organisations canadiennes et internationales d'atteindre les objectifs de dveloppement

Nombre d'institutions multilatrales et de partenaires canadiens ou internationaux utilisant une approche de gestion axe sur les rsultats

La prsence, dans les institutions partenaires, de stratgies environnementales et en faveur de l'galit entre les femmes et les hommes

Progrs notables raliss

Rsultat : Capacit et efficacit accrues des institutions multilatrales et des organisations canadiennes et internationales d'atteindre les objectifs de dveloppement

Rsum du rendement
Chaque organisation et chaque projet financ dans le cadre de ce programme a respect les exigences de l'ACDI ou est all au-del en ce qui concerne le recours une gestion axe sur les rsultats, l'intgration des considrations lies l'galit entre les femmes et les hommes et celles relatives l'environnement.

Analyse du rendement
Les institutions multilatrales, internationales et canadiennes sont des partenaires cls dans la lutte pour la rduction de la pauvret en raison de leur efficacit et de la porte de leurs interventions, mais aussi des ressources et des capacits dont elles disposent. En travaillant avec ces partenaires afin de les aider maintenir et amliorer leur efficacit comme acteurs du dveloppement, le Canada a apport une aide au dveloppement de plus en plus efficace.

Durant l'exercice 2008-2009, l'ACDI a continu promouvoir l'efficacit multilatrale en valuant l'efficacit de ses partenaires grce sa participation active au Rseau d'valuation du rendement des organisations multilatrales (MOPAN)39 et une valuation de la capacit des partenaires multilatraux planifier et obtenir des rsultats au chapitre de l'galit entre les sexes, et d'en faire le suivi et d'en rendre compte :

  • Pour produire des renseignements jour permettant de prendre des dcisions propos des relations de l'ACDI avec les organisations multilatrales cls, les employs de l'Agence, l'administration centrale et sur le terrain, ont systmatiquement examin et analys l'efficacit des organisations en ce qui a trait la pertinence de leurs activits par rapport aux priorits de l'ACDI, l'efficacit organisationnelle, les rsultats de dveloppement et le respect des principes de la Dclaration de Paris.
  • En s'appuyant sur des enqutes pralables, l'ACDI et d'autres organismes donateurs membres du MOPAN ont publi les rsultats du Sondage annuel du MOPAN 200840, qui valuait la Banque mondiale, le Fonds des Nations Unies pour la population et la Commission europenne. Par ailleurs, l'ACDI et le MOPAN ont fait des progrs en 2008-2009 en ce qui a trait l'laboration d'une approche conjointe de l'valuation des organisations multilatrales. Cette approche, qui sera mise l'essai durant l'anne 2009, devrait amliorer la qualit et la porte du sondage annuel, amliorer l'harmonisation des activits des donateurs et rduire les cots associs la collaboration entre donateurs et organisations multilatrales.
  • L'ACDI a termin sa srie d'valuations institutionnelles de l'galit entre les sexes. Ces valuations ont dj aid les partenaires de l'Agence dfinir leur vision de l'galit entre les sexes. Par exemple, la Banque africaine de dveloppement a utilis l'valuation de l'ACDI comme lment cl des travaux de mise jour de son plan d'action sur l'galit entre les sexes. Par ailleurs, l'valuation qu'a faite l'ACDI de la Banque mondiale a servi de base aux interactions du gouvernement avec la Banque mondiale, en vue d'oprationnaliser les considrations relatives l'galit entre les sexes l'chelle de ses programmes41.

Dans le cadre de son partenariat renouvel avec la socit civile canadienne, l'ACDI a continu viser une plus grande efficacit et une responsabilisation accrue vis--vis de ses partenaires canadiens.

  • En 2008-2009, l'ACDI s'est associe aux sept Conseils provinciaux de coopration internationale pour concevoir de nouveaux programmes de formation consacrs la gestion axe sur les rsultats et l'galit entre les sexes, et les offrir plus de 200 participants. Les valuations de ces derniers ont t trs positives et ont dmontr que les partenaires comprenaient mieux les exigences de l'ACDI en ce qui concerne la prsentation des rsultats.
  • La gestion du Programme canadien de coopration volontaire de l'ACDI s'est poursuivie selon une approche collaborative. L'ACDI a travaill avec neuf organismes de coopration volontaires (OCV) en vue de renouveler un programme multipays42 d'une valeur de 244,6 millions de dollars, qui appuiera le placement de 8 500 bnvoles canadiens sur une priode de cinq ans (20092014). Ce programme tmoigne d'une concentration gographique et sectorielle accrue. Une troite collaboration entre l'ACDI et les OCV a gnr un modle logique commun et un cadre de mesure du rendement qui permettent l'Agence de mieux compiler et prsenter les rsultats du programme.
  • L'ACDI a continu soutenir la gouvernance dmocratique en administrant avec ses partenaires canadiens des programmes qui ont renforc les capacits institutionnelles et les pratiques dmocratiques l'chelle nationale, rgionale et locale.

Leons tires
En raison de la diversit et du nombre de partenaires actuels de l'ACDI, et de la ncessit de coordonner la programmation plus grande chelle, il est difficile d'obtenir les rsultats escompts pour cette activit de programme et de les prsenter. Pour rgler ces problmes, l'ACDI continuera d'assurer un suivi plus appropri et plus systmatique de ses partenariats.

Rsultat stratgique no 2 : Appui durable et action claire des Canadiennes et Canadiens envers dveloppement international

Les Canadiens participent au dveloppement international grce des activits gouvernementales ou non gouvernementales, au secteur priv et au bnvolat. Ils apportent une prcieuse contribution au dveloppement international, grce leur aide financire ou en nature, leur ingniosit, leurs ides innovatrices et leur engagement.


Activit de programme
Engagement des citoyens canadiens
Cette activit de programme fournit des occasions de sensibiliser les Canadiennes et les Canadiens au dveloppement international, d'accrotre leurs connaissances et leur comprhension du domaine, et de les inciter s'y engager. La participation des citoyens au programme d'aide canadienne est essentielle son efficacit. Elle permet l'ACDI et ses partenaires de puiser dans une vaste gamme d'expertise et de ressources financires l'chelle du pays pour tablir des programmes d'aide, tout en fournissant au gouvernement canadien une base d'engagement continue envers la coopration internationale.
Ressources financires pour 2008-2009
Dpenses prvues Total des autorisations Dpenses relles
71 633 000 $ 27 415 305 $ 27 056 378 $
Rsultat escompt Indicateur de rendement Objectifs tat du rendement
Sensibilisation accrue, meilleure comprhension et engagement plus grand des Canadiennes et Canadiens envers les enjeux de dveloppement international Nombre de citoyens canadiens participant aux efforts de dveloppement international

Toucher 10 000 Canadiens grce au Fonds d'engagement du public

Toucher plus de 2 000 enseignants et 101 000 lves au Canada grce l'Initiative Le monde en classe

Dpass

 

Dpass


Rsultat: Sensibilisation accrue, meilleure comprhension et engagement plus grand des Canadiennes et Canadiens envers les enjeux de dveloppement international

Rsum du rendement
On estime qu'un million d'enfants et d'enseignants ont t touchs grce aux activits en classe appuyes par l'ACDI, que plus de 55 000 personnes ont t touches grce des prsentations, des films, des ateliers, des tournes de confrences, du thtre participatif, la formation de jeunes leaders, des concours artistiques et multimdias, et au dveloppement du leadership.

Avantages pour la population canadienne
En appuyant les activits de dveloppement de la socit civile canadienne et des partenaires du secteur priv, l'ACDI offre des centaines de milliers de Canadiennes et de Canadiens la possibilit de contribuer au programme d'aide au dveloppement du Canada et, du mme coup, facilite l'tablissement de relations entre la population canadienne et les habitants des pays en dveloppement, qui peuvent ainsi mieux se comprendre.

Analyse du rendement
L'ACDI encourage la participation du public au dveloppement international en diffusant de l'information destine mieux sensibiliser les gens, en leur faisant mieux comprendre le dveloppement grce l'ducation, et en leur offrant des possibilits de participer.

Le site Web de l'ACDI43, source dynamique d'information sur tous les aspects des programmes de dveloppement international du Canada, a fait l'objet d'une refonte stratgique, et a t repens et pur tout au long de 2008-2009; il est maintenant plus actuel, exhaustif, interactif et convivial. Les changements seront apports par tapes durant le reste de l'anne 2009 et lors des annes ultrieures; ils amlioreront l'efficacit de la prsence de l'ACDI sur Internet en faisant mieux comprendre aux Canadiennes et Canadiens les enjeux du dveloppement et le rle que joue l'ACDI.

La Banque de projets44, base de donnes contenant des renseignements sur les projets publie sur le site Web de l'ACDI, a t largie pour inclure plus de 2 300 projets, soit 800 de plus que l'objectif fix. Grce cette base de donnes, le public peut accder facilement l'information relative aux projets de l'ACDI et, de plus en plus souvent, aux rsultats qu'ils gnrent.

Les bureaux rgionaux45 de l'ACDI sont demeurs actifs tout au long de l'anne en sensibilisant le public canadien, mais aussi en conseillant les particuliers et les organisations sur la faon de participer plus activement au dveloppement international.

Dans le cadre de la Semaine du dveloppement international46 organise chaque anne par l'ACDI (qui avait cette anne pour thme Le dveloppement ax sur les rsultats ), sept conseils rgionaux ont organis plus de 69 vnements partout au Canada, touchant directement des dizaines de milliers de Canadiennes et de Canadiens et, indirectement, des centaines de milliers d'autres.

Plus de 1 200 personnes, dont de nombreux reprsentants des organisations partenaires de l'ACDI, ont particip aux Journes de la coopration internationale 200847. Un sondage men au terme de ces journes a rvl que 68 % des participants considraient que les Journes 2008 avaient rpondu leurs attentes, et que 24 % jugeaient qu'elles taient alles audel de leurs attentes. Soixanteseize pour cent des rpondants ont indiqu que cet vnement leur avait permis de faire du rseautage avec les partenaires, les parlementaires, les milieux diplomatiques et les autres ministres.

Les bnficiaires de l'aide accorde par le Fonds d'engagement du public48 de l'ACDI ont dit qu'ils avaient pu sensibiliser directement plus de 55 000 personnes en 20082009, grce des ateliers, des tournes de confrence, au thtre participatif, la formation de jeunes leaders, des concours artistiques et multimdias, au dveloppement du leadership, des confrences et la projection de films, dpassant ainsi l'objectif tabli en 2008 (toucher au moins 10 000 Canadiennes et Canadiens).

Grce aux ressources et aux activits ducatives labores avec l'aide des responsables de l'Initiative Le monde en classe49 de l'ACDI, on estime qu'un million d'enfants et d'enseignants canadiens ont particip activement en 20082009 l'tude des enjeux du dveloppement international, et ont donc t sensibiliss aux ralits des pays voisins et diffrentes visions du monde, et qu'ils ont compris les consquences de leurs choix et de leurs actions l'chelle mondiale.

Grce l'Initiative Mdias de masse (IMM) 50, l'ACDI encourage les professionnels des mdias sensibiliser davantage le public aux enjeux du dveloppement international, mettre en lumire l'aide apporte par le Canada aux pays en dveloppement et expliquer pourquoi les dfis que doivent relever les pays en dveloppement sont importants pour les Canadiens. En 2008-2009, l'IMM a apport une aide financire 57 projets de communication utilisant divers types de supports : documentaires, baladodiffusions, missions de radio, nouveaux mdias, presse crite et projets d'expositions. Selon les statistiques des deux annes prcdentes, on estime que l'IMM a permis de toucher les Canadiens 27,5 millions de fois en 2008-2009.

L'ACDI a reconduit son Programme de stages internationaux pour les jeunes51 jusqu'en 2014. Ce programme permettra d'envoyer outre-mer 1 980 stagiaires qui travailleront des projets de dveloppement au cours des cinq prochaines annes.

L'ACDI a appuy plusieurs missions lectorales auxquelles ont particip 39 observateurs canadiens.

En novembre 2008, l'ACDI a publi son premier rapport intitul Le dveloppement ax sur les rsultats52, qui prsentait aux parlementaires ainsi qu'au public les progrs, sur le plan humain, rsultant des efforts dploys par l'ACDI et ses partenaires dans certains des pays les plus pauvres de la plante.

Le nouveau site Web www.afghanistan.gc.ca, lanc en 2008, prsente les six priorits du Canada, les tapes cls et les trois projets de premier plan mis en uvre par l' ACDI en Afghanistan, ainsi que les rapports d'tape trimestriels que prsente le gouvernement au Parlement. Le site dcrit galement le travail accompli par les Canadiens en Afghanistan grce une photothque (Afcam) et des documents vido et des baladodiffusions parus sur des sites Web de mdias sociaux comme YouTube, iTunes, Flickr et Facebook. Prsent pour la premire fois Ottawa en 2008 et intgr une exposition qui doit parcourir tout le Canada durant l'anne 2009, Afghanistan360, un montage multimdia interactif, montre le rle que joue le Canada dans la reconstruction de l'Afghanistan et certains des progrs qui ont t raliss jusqu' maintenant.

tant donn que Hati constitue un lment central de l'engagement du Canada dans les Amriques, les responsables du Programme Hati53 ont inform de faon proactive les Canadiennes et Canadiens des activits entreprises et des rsultats obtenus grce aux initiatives finances par l'ACDI dans ce pays. Ils l'ont fait diverses occasions, notamment au Pavillon du Canada durant les festivits de Qubec 2008, lors des Journes de la coopration internationale et durant la Semaine du dveloppement international. Ils ont aussi prsent des cas de russite et des expositions de photos ces occasionsl et ailleurs, ainsi que sur Internet.

Leons tires
La plupart des activits et programmes susmentionns sont bass sur d'troites relations de travail avec divers partenaires l'chelle du Canada. Cette approche s'est rvle efficace pour sensibiliser les Canadiens et leur prsenter les possibilits de soutenir les programmes de dveloppement du Canada et de s'y associer.

En raison de l'absence d'une mthode faisant l'unanimit et du cot lev des outils ncessaires, il est difficile de mesurer le niveau de soutien attribuable nos activits de mobilisation du public. Cette anne, l'Agence valuera ses propres pratiques exemplaires et celles d'autres organismes en ce qui concerne l'valuation des retombes obtenues grce aux efforts de mobilisation du public.