Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

ARCHIVÉ - Cadre amélioré pour la gestion des projets de technologie de l'information

Avertissement Cette page a été archivée.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à  des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n’a aucunement été modifiée ni mise à  jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à  la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à  la page « Contactez-nous ».

2. Contexte et dfinition du problme

Le gouvernement s'est engag excuter ses programmes et offrir ses services de faon plus efficiente et plus efficace en ayant recours aux technologies de l'information. Toutefois, l'atteinte de cet objectif pourrait tre compromise, puisque de grands projets de technologie de l'information ont rcemment t annuls et que d'autres projets pourraient fort bien connatre des difficults.

Le Secrtariat du Conseil du Trsor, aprs avoir fait ce constat et reconnu qu'il tait responsable de garder les ministres au courant des grands projets, a procd l'examen d'un chantillon de 25 projets de technologie de l'information, dont le cot total est valu deux milliards de dollars, pour cerner les aspects problmatiques de la gestion des oprations, des projets, des risques et des ressources humaines qui influaient sur leur ralisation.

Le vrificateur gnral a galement examin quatre grands systmes en dveloppement au gouvernement, lesquels sont dcrits au chapitre 12, Systmes en dveloppement - Grer les risques, de son rapport diffus le 5 octobre 1995. Les constatations que le vrificateur gnral a faites correspondent celles qui dcoulent de l'examen men par le Secrtariat du Conseil du Trsor.

En outre, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada a entrepris, en 1992, une srie de projets pilotes sur un Processus commun d'acquisition visant rehausser le taux de succs des projets grce une rforme du processus d'acquisition. En janvier 1995, le ministre a publi un sommaire des constatations (1) faites la suite d'examens de ce mode d'acquisition et de ses liens avec la russite des projets de technologie de l'information. En plus des problmes d'acquisition, ces examens ont aussi permis de relever certaines lacunes dans la planification des projets ministriels, p. ex. analyse des risques et tude de cas.

Bien que les problmes lis aux projets de technologie de l'information ne soient pas un phnomne rcent, leur incidence semble plus prononce. Les changements profonds qui sont survenus au cours des dernires annes dans le contexte o les projets sont mens seraient l'origine des problmes. Il s'agit entre autres de la dcentralisation de la gestion des technologies de l'information, de la transformation du mode de fonctionnement des programmes (restructuration des processus administratifs) et de l'volution rapide, des ordinateurs centraux aux systmes clients-serveurs plus complexes.

Le gouvernement fdral n'est pas le seul vivre cette situation. Une rcente tude(2) portant sur 8 380 projets mens dans des administrations gouvernementales et dans des entreprises prives aux tats-Unis a rvl que 31 p. 100 des projets de technologie de l'information taient abandonns en cours d'excution et que les cots de 53 p. 100 de ceux qui taient mens terme dpassaient en moyenne de 189 p. 100 les estimations originales et incluaient en moyenne seulement 42 p. 100 des caractristiques et des fonctions proposes au dpart. Seulement 9 p. 100 des projets taient termins temps et respectaient les plafonds budgtaires. Les cots associs aux pertes d'opportunit la suite des retards d'excution et des annulations de projet ne pouvaient tre quantifis, mais on pourrait facilement dire qu'ils se chiffrent dans les billions de dollars. Par exemple, le retard de production du logiciel de traitement des bagages pour l'aroport de Denver a cot la ville 1,1 million de dollars par jour.

En appliquant les constatations du Standish Group l'chantillon de vingt projets de technologie de l'information du gouvernement qu'a examins le Secrtariat du Conseil du Trsor, on pourrait avancer que sept d'entre eux seraient annuls et que les dpassements de cots pourraient s'lever plus de un milliard de dollars. Il est clair que le gouvernement doit apporter des changements pour viter que cette prdiction ne se concrtise.

Le gouvernement doit donc relever le dfi d'amliorer son cadre de gestion des projets de technologie de l'information afin de remdier la situation et d'obtenir un plus grand taux de succs. Le Bureau de gestion des projets du Secrtariat du Conseil du Trsor a effectu des recherches dans des organisations des secteurs public et priv qui ont russi mettre en oeuvre des projets de technologie de l'information et, avec le concours des ministres, il a dtermin les amliorations qu'il conviendrait d'apporter au cadre actuel, compte tenu des pratiques gagnantes releves.