Introduction

Le gouvernement du Canada gère chaque année une vaste gamme de projets allant de la construction d’immeubles à la mise en œuvre de nouveaux programmes d’emploi, en passant par le développement de systèmes informatiques. Or, pour que la population reçoive les programmes et les services qui lui sont prioritaires, ces projets doivent être gérés avec efficacité et efficience.

Le 1er avril 2012, le Conseil du Trésor a annulé la Politique sur l’approbation des projets, l’instrument intitulé La gestion des grands projets de l'État ainsi que la Politique sur la gestion des projets, et a adopté la nouvelle Politique sur la gestion des projets. Cette nouvelle politique vise à améliorer la gestion des projets dans l’ensemble du gouvernement du Canada. S'inscrivant dans le Cadre de politique sur la gestion des actifs et services acquis, la politique favorise une saine gestion des projets du gouvernement pendant tout leur cycle de vie, de la conception à la clôture.

La Politique sur la gestion des projets s’accompagne de la Norme relative à la capacité organisationnelle de gestion de projet et de la Norme relative à la complexité et aux risques des projets, de leurs outils d’évaluation connexes et de documents d’orientation. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la page de cette section portant sur les instruments de politique et les lignes directrices.

Calibrage est l’application en ligne gérée par le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada permettant aux ministères d’accéder aux outils d’évaluation normalisés qui contribuent à une saine gestion et à une surveillance judicieuse des projets au nom des ministères et du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada.

Comparaison avec les anciennes politiques

Avec l’adoption de la nouvelle politique, le gouvernement délaisse l’approche du traitement uniforme, fortement axée sur le niveau des dépenses liées à un projet, et opte pour une approche qui veut que l’ampleur de la surveillance exercée soit proportionnelle au niveau de risque associé au projet et à la capacité du ministère de gérer les risques. Ainsi, la politique :

Les administrateurs généraux disposent dorénavant de la souplesse voulue pour prendre des décisions efficaces concernant leurs projets qui, rappelons‑le, reposent sur une approche réfléchie de gestion du risque. En se concentrant sur les projets les plus risqués et les plus complexes dès l'étape de la planification, le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada est plus à même de fournir des conseils stratégiques et bien adaptés tôt dans le processus.

On peut trouver de plus amples renseignements sur la mise en œuvre de la Politique sur la gestion des projets dans la Stratégie de mise en œuvre pour la Politique de planification des investissements – Actifs et services acquis et la Politique sur la gestion des projets.

Date de modification :