Le processus d’évaluation du Cadre de responsabilisation de gestion (CRG) comprend un examen annuel des pratiques de gestion et du rendement dans la plupart des petits et grands ministères et organismes du gouvernement fédéral.

L’évaluation du CRG s’effectue chaque année selon un processus rigoureux.

Formats de transcription et de remplacement

Composantes de gestion du CRG

Le processus d’évaluation du CRG établit les attentes auxquelles les gestionnaires et les administrateurs généraux de la fonction publique doivent répondre selon des composantes de gestion (CG) particulières et mesure le rendement organisationnel par rapport à ces attentes. Chaque composante de gestion représente une fonction opérationnelle interne clé qui revêt une importance critique pour une organisation hautement performante.

Il y a sept composantes de gestion qui sont des composantes fondamentales ou des composantes propres au ministère.

Les composantes de gestion fondamentales sont considérées comme des éléments essentiels d’une bonne gestion. Toutes les organisations qui participent à l’évaluation du CRG sont évaluées annuellement en fonction des composantes de gestion fondamentales.

De plus, certaines organisations sont évaluées annuellement en fonction d’une ou de plusieurs composantes de gestion propres au ministère lorsqu’il y a une forte concordance entre les activités de l’organisation et la composante de gestion.

Utilisation des données d’évaluations du CRG

Les évaluations du Cadre de responsabilisation de gestion (CRG) permettent à chaque organisation de recevoir du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT) des observations sur les domaines où les indicateurs de rendement répondent aux attentes, ainsi que sur ceux qui pourraient être améliorés. Ces renseignements sont utiles tant aux administrateurs généraux qu’au Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT).

Les évaluations du CRG permettent avant tout aux administrateurs généraux et aux gestionnaires ministériels de cerner la capacité de gestion de leur organisation, et de définir les composantes qui pourraient nécessiter une attention particulière afin de pouvoir mettre en œuvre les éventuels changements requis au sein de leur organisation.

Les évaluations fournissent également aux administrateurs généraux des renseignements qui leur permettent de jauger le rendement de leur organisation par rapport au rendement de l’ensemble du gouvernement, et de faciliter la mise en commun de pratiques de pointe en matière de gestion entre les différents ministères et organismes.

Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada s’appuie sur les résultats du CRG pour obtenir une vue d’ensemble de l’état des pratiques de gestion et des défis au sein du gouvernement fédéral, ainsi que pour veiller à l’application et au respect des politiques dans l’ensemble du gouvernement. Les résultats du CRG lui permettent en outre d’assurer un suivi de l’avancée des priorités de gestion pangouvernementale ainsi que des initiatives de transformation.

En résumé, les résultats du CRG aident les organisations à améliorer continuellement leur capacité, leur efficience et leur efficacité en matière de gestion.

Le CRG est un remarquable outil qui joue un rôle clé dans l’amélioration des pratiques de gestion des ministères et des organismes de l’ensemble du gouvernement fédéral. Il cerne les principales composantes d’une saine gestion gouvernementale et veille à ce que la fonction publique continue de mettre l’accent sur l’excellence en gestion et la prestation de programmes et de services efficaces aux Canadiens et aux Canadiennes.

Date de modification :