7 S'améliorer - Améliorer sans cesse la gestion intégrée du risque

Comme l'énonce le Cadre stratégique de gestion du risque, les administrateurs généraux ont des responsabilités définies en ce qui à trait à l'amélioration continue de la gestion du risque au sein de leur organisation, notamment de surveiller les pratiques de gestion du risque de leur organisation et de faire en sorte que les questions qui influent sur les démarches de gestion de risques entreprises par l'organisation, qu'il s'agisse de risques relevés lors d'évaluations et d'activités de surveillance interne ou externe, sont examinés et réglés. Les administrateurs généraux des grands ministères et organismes sont appuyés par les membres des CVMO, nommés pour fournir des conseils objectifs et procéder à l'examen des mécanismes de contrôle et de reddition de comptes en matière de dépenses et pour assurer une surveillance de la gestion du risque.

Disposer d'une approche réactive de gestion du risque est un facteur clé de l'établissement et du maintien d'un soutien continu au sein de l'organisation. Comme l'approche et le processus de gestion du risque sont mis à jour afin de tenir compte des améliorations, il sera important de communiquer rapidement ces changements aux intéressés.

Surveiller et examiner l'approche et le processus

La surveillance et l'examen sont des aspects cruciaux de l'amélioration continue. La surveillance continue et l'examen périodique de l'approche et du processus sont essentiels au maintien de leur efficacité et de leur pertinence quant au soutien du rendement global de l'organisation. Ils fournissent des renseignements à la direction et aux autres parties intéressées tant au sein des organismes qu'à l'échelle de l'administration publique. Les commentaires, les observations et les recommandations rassemblés au fil des activités de surveillance et d'examen permettent à l'organisation de déterminer si l'approche et le processus de gestion du risque donnent les résultats escomptés ainsi que de relever les lacunes, manques d'efficacité et occasions d'amélioration éventuels.

Pour déterminer leur stratégie de surveillance continue et d'examens périodiques de leur approche et de leur processus de gestion du risque, les organisations pourraient s'intéresser aux points suivants:

Pour soutenir les activités de surveillance et d'examen, les organisations devraient envisager les mécanismes suivant:

Pour la surveillance continue et les examens périodiques, on pourra:

L'évaluation du rendement est un aspect crucial de la surveillance et de l'examen de l'approche et du processus de gestion du risque Voir la note en bas de page 5. L'organisation doit non seulement envisager la mesure du rendement dans le contexte de l'approche et du processus de gestion du risque, mais aussi, parallèlement, le rendement de ses activités de réponse au risque. Dans les deux cas, il faut prendre en compte entre autres les considérations suivantes:

La documentation et la communication des activités de surveillance et d'examen accroissent la capacité de l'organisation à consigner ses résultats et à produire des rapports et améliorent son rendement en matière de gestion du risque dans ses processus de planification, de production de rapports et de gestion du rendement. La préparation de rapports sur les résultats facilite l'apprentissage et améliore la prise de décisions, car les rapports servent à évaluer tant les réussites que les échecs et à diffuser des renseignements sur les pratiques exemplaires et les enseignements tirés.

Autres activités à l'appui de l'amélioration continue

En plus de la surveillance et de l'examen, l'organisation peut envisager d'autres activités qui lui permettraient d'améliorer son approche et son processus de gestion du risque:

Pour appuyer l'apprentissage continu, il est recommandé de consulter le Modèle de la capacité en matière de gestion des risques du SCT, un outil d'autoévaluation à l'aide duquel les organisations peuvent évaluer leur capacité en matière de gestion du risque en fonction de la situation à laquelle elles veulent parvenir. Les organisations devraient envisager de documenter les enseignements tirés et les résultats des exercices d'autoévaluation.

8 Coordonnées

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez contacter Demandes de renseignement du SCT.

Annexe A : Groupe de travail interministériel

Le guide a été préparé par un groupe de travail interministériel sous l'égide du Centre d'excellence en gestion du risque du SCT.

Parmi les personnes ayant contribué au groupe de travail, on compte:

Le SCT remercie de leur contribution les personnes mentionnées. Le SCT souhaite de plus remercier toutes les autres personnes ayant fourni des commentaires relativement à l'ébauche du présent guide au cours des consultations pangouvernementales.

Date de modification :